Voyage de presse SIAMS 2021 Le SIAMS fait voyager la presse au cœur de la microtechnique

| Mis à jour le 16.02.2022de Auteure : Margaux Pontieu und Margaux Pontieu

En décembre dernier, la presse francophone a eu l'occasion de (re)découvrir le savoir-faire des entreprises de l'Arc jurassien grâce au voyage de presse organisé par le SIAMS en marge de leur prochaine édition.

Fournisseurs liées

Vue de l'atelier chez Polydec
Vue de l'atelier chez Polydec
(Source : Guy Perrenoud)

L'édition 2022 tant attendue du SIAMS arrive à grands pas, et quoi de mieux pour attiser l'envie que de se plonger dans les compétences industrielles de nos chères entreprises romandes? C'est dans l'Arc jurassien que ce voyage de presse du SIAMS nous a emmené. Les industries du monde de la microtechnique y sont historiquement extrêmement implantées, la région était donc toute trouvée. Un voyage qui nous a permis d'apprécier des savoirs-faire multiples et propres à chacun, mais surtout qui nous a démontré la synergie de ces entreprises qui partagent les mêmes valeurs.

Six entreprises ont été visitées durant ces deux journées. L'accueil y était à chaque fois chaleureux, après une présentation de l'activité et des produits, les journalistes avaient systématiquement une visite de la production. Un programme bien chargé mais surtout complet et varié qui nous a permis d'en savoir plus sur ces belles entreprises.

Galerie d'images
Galerie d'images avec 5 images

Polydec  : le spécialiste du micro-décolletage

La visite a débuté chez Polydec, entreprise biennoise fondée en 1985. Historiquement positionnée sur un marché de niche, celui des micromoteurs, Polydec a su se diversifier et est aujourd'hui active également dans les secteurs de l'horlogerie, de l'électronique et du médical. Une nouvelle direction a repris il y a trois ans l'entreprise et a décidé, entre autres, de s'orienter vers le domaine médical. Nous avons eu le plaisir de visiter les ateliers de production et surtout d'être impressionnés par un parc de machines dense et varié. Des tours automatiques CNC à poupée mobile (principalement Tornos et Tsugami) et de type Escomatic s'y trouvent. Nous avons également pu observer les processus de polissage et micro-polissage ainsi que les opérations de finition et contrôle automatique. Une visite complète durant laquelle nous avons été fascinés par la réalisation de ces pièces dont le diamètre de 90 % de la production est inférieur à 2 mm, étonnés de la propreté clinique des ateliers et surtout ravis de l'accueil chaleureux par le CEO Pascal Barbezat, le CFO Thierry Matthez et Yolanda Marcote, responsable communication.

L'usinage sur-mesure chez Willemin-Macodel

Rendez-vous cette fois-ci à Delémont chez Willemin-Macodel. La présentation de l'entreprise et surtout la visite des ateliers de production étaient assurées par Olivier Haegeli co-directeur de l'entreprise jurassienne. On ne présente plus Willemin- Macodel, l'un des leaders mondiaux sur le marché des machines-outils multi- process qui est actif dans différents secteurs avec une grande orientation vers le médical depuis les années 80. Précuseur de l'usinage mixe à la barre, l'entreprise développe son propre système d'automatisation et implémente l'industrie 4.0 où les machines et périphériques dialoguent pour produire des pièces sur-mesure. 150 machines sortent par an, celles-ci ont une longévité de 15 à 20 ans. Leur montage s'effectue en flux, comme cela peut se faire dans la construction automobile, où les machines suivent une chaîne de montage en passant de poste en poste. Disposant de l'une des plus grandes centrales solaires du canton sur ses toits, l'entreprise couvre ainsi 28 % de ses besoins en énergie, soit 740 000 kWh/an.

Qualité, innovation et excellence : les termes pour décrire Louis Bélet

L'entreprise située à Vendlincourt nous accueille pour notre dernière visite du jour. Le fabricant spécialisé dans les outils de coupe haut de gamme depuis 70 ans investit chaque année entre 15 et 25 % de son chiffre d'affaires en recherche et développement et nouveaux moyens de production. Cette entreprise familiale,  dont la genèse nous a été contée par le directeur Arnaud Maître, est principalement active dans les domaines horlogers et médicaux. Roxane Piquerez, directrice, nous présente avec passion ses produits : des outils standards aux outils sur- mesure, les réalisations sont multiples. Entre 80 à 90 % des pièces sont en métal dur. Louis Bélet est reconnu mondialement pour son expertise dans les fraises-mères de taillage par génération de petits modules (de 2 centièmes à 2 mm). Les dernières innovations de l'entreprise à ce sujet sont d'ailleurs les fraises-mères en céramique, les fraises avec trou d'huile pour usinage profond et les micro fraises-mères. Louis Bélet vient également de sortir son application Web et Mobile orientée client en y intégrant son catalogue d'outils. Ce dernier n'a qu'à entrer la référence de l'outil, de sa machine et il reçoit automatiquement une proposition pour son application. L'entreprise possède enfin des panneaux solaires qui couvrent 10 % de leur production électrique dans un objectif d'autonomiser au maximum leurs besoins en électricité. Une belle entreprise pour clôturer notre première journée de visites !

S'abonner à la newsletter maintenant

Ne manquez pas nos meilleurs contenus

En cliquant sur „S'abonner à la newsletter“, je consens au traitement et à l'utilisation de mes données conformément au formulaire de consentement (veuillez développer pour plus de détails) et j'accepte les Conditions d'utilisation. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre Politique de confidentialité.

Dépliez pour les détails de votre consentement

Tôlerie intégrale chez Patric Métal

Notre voyage au cœur de la micro- technique se poursuit avec en ce début de seconde journée un rendez-vous chez Patric Métal. Nous sommes accueillis à Geneveys-sur-Coffrane, dans un paysage enneigé. Vous l'avez remarqué, ce premier numéro de l'année possède comme thématique principale le travail de la tôle, et notre dossier spécial est consacré au Lean Management : deux notions qui définissent Patric Métal. La visite de l'entreprise et l'accueil chaleureux de l'équipe de direction nous ont permis d'en apprendre plus sur les métiers de la tôlerie. L'entreprise assure une prestation complète et propose ses services tout au long de la chaîne de valeur du design, de la réflexion initiale et la conception de la tôlerie jusqu'à l'industrialisation et la production en série. Découpage, pliage, soudage, peinture, assemblage... nous en avons pris plein les yeux (et les oreilles) dans cet univers brut mais oh combien passionnant.

Escomatic : un concept unique

«  La tête de travail rotative tourne, la matière ne tourne pas. » Cette spécificité assure un positionnement unique à l'entreprise Esco SA située aux Geneveys-sur Coffrane, dans le canton de Neuchâtel. Le principe est simple : avec ses outils tournants autour de la matière et le chargement de la matière sous forme de couronne, il est reconnu depuis de longues années comme un gage de vitesse de tournage, d'opportunité de travail en continu 24 heures sur 24 et d'économie de main d'œuvre pendant la nuit et le week-end.

Toutes les machines de la gamme actuelle ont été développées afin de répondre à la décision stratégique très ciblée visant à positionner escomatic sur un marché de niche entre les tours monobroches « conventionnels » et les machines multibroches ou transfert. En 2022, toutes les machines de la palette escomatic auront moins de 8 ans, preuve d'un développement rapide et ciblé. Merci à Jean-Marc Schouller et Greg Mitchell, co-directeurs pour leur accueil et la transmission de leur savoir-faire.

Installations d'automatisation dans la manutention chez Seckler

Notre voyage se termine à Pieterlen, près de Bienne, chez Seckler, entreprise spécialisée dans le développement et la fabrication de machines entièrement automatisées pour la production de pièces de haute précision, en grandes séries. Les machines de conception modulaire et flexible se distinguent par leur longue durée de vie, leur besoin limité en maintenance et leur grande capacité de réutilisation. Nous avons pu avoir un aperçu global des produits et les découvrir en action dans l'atelier dont le Seckler Sandero. Il s'agit d'un système de micro-projection équipé d'une table de transfert rotative munie de 8 stations satellites pour pièce d'œuvre. Depuis plus de 40 ans, l'entreprise se concentre sur la fabrication de systèmes pour l'automation de production, la technique de manutention et la construction de machines spéciales.

Un grand merci à l'ensemble de ces entreprises pour leur accueil et le partage de leurs savoir-faire, et surtout merci à l'équipe du SIAMS pour l'organisation de ce beau voyage qui a parfaitement su mettre à l'honneur le tissu industriel historique de cette région. MSM

(ID:47978916)