Perspectives export des PME 1er trimestre 2018 : Les attentes à l’export des PME n’ont jamais été aussi élevées Le climat export très propice pour les PME

Auteur / Rédacteur: Source : Switzerland Global Enterprise / Jérémy Gonthier

Les attentes à l’export des PME suisses ont atteint un niveau record depuis le début des relevés en 2010. Selon le dernier sondage réalisé par Switzerland Global Enterprise (S-GE) presque 62 % des PME tablent sur une croissance de leurs exportations au début du 1er trimestre 2018.

Related Vendors

L’évolution des taux de change et des prix est encourageante. L’affermissement de l’euro, s’il se confirme sur la durée, et l’inflation, devraient renforcer la compétitivité des PME suisses.
L’évolution des taux de change et des prix est encourageante. L’affermissement de l’euro, s’il se confirme sur la durée, et l’inflation, devraient renforcer la compétitivité des PME suisses.
(Source : S-GE)

Le baromètre des exportations du Credit Suisse présente lui aussi un tableau réjouissant. Le Credit suisse prévoit une croissance des exportations de 4% pour 2018. Cette poussée est favorisée par la reprise industrielle en Europe et aux Etats-Unis. L’évolution des taux de change et des prix est aussi encourageantes : les PME suisses bénéficieront de l’affermissement de l’euro et de l’inflation toujours assez forte dans leurs principaux marchés export.

Sascha Jucker, économiste chez Credit Suisse donne son avis : « Les perspectives export pour 2018 sont excellentes. Le baromètre des exportations du Credit Suisse indique une valeur supérieure à celles relevées lors du boom de 2004-2007. Nous estimons que l’euro va continuer à s’affermir en 2018. Alliée à l’inflation dans les principaux débouchés de la Suisse, l’appréciation de la monnaie unique dopera la compétitivité des PME. »

Alberto Silini, responsable du conseil chez Switzerland Global Enterprise (S-GE) explique son point de vue sur la question : « Des attentes à l’export aussi élevées reflètent la situation exceptionnelle des PME suisses. L’industrie MEM en particulier qui a passablement souffert ces dernières années peut espérer une forte reprise. Signalons aussi que l’Allemagne reste la destination-phare des exportateurs. Pour les PME, ces excellentes perspectives sont l’occasion de découvrir de nouveaux marchés. »

L’évolution des cours de change renforce la compétitivité

L’évolution des changes en 2017 a eu un impact positif sur la compétitivité des exportateurs. L’euro s’est apprécié de 1,07 à 1,17 CHF.

La valeur de l’euro et du dollar – les principales monnaies d’échange – est capitale pour la compétitivité des exportateurs suisses. Comme les exportations et les importations sont facturées essentiellement dans ces monnaies, les entreprises suisses doivent absorber les fluctuations de change et assumer le risque monétaire. Si une dépréciation de l’euro réduit les marges des exportateurs, une appréciation a une répercussion positive sur leurs ventes.

La courbe des prix sur les marchés export joue aussi un rôle majeur. L’inflation a fait bondir les prix des biens industriels en Europe et aux Etats-Unis en 2017. Ces augmentations se sont peu répercutées sur l’industrie suisse jusqu’ici. C’est pourquoi beaucoup d’exportateurs suisses ont gagné en compétitivité en 2017. MSM

S'abonner à la newsletter maintenant

Ne manquez pas nos meilleurs contenus

En cliquant sur „S'abonner à la newsletter“, je consens au traitement et à l'utilisation de mes données conformément au formulaire de consentement (veuillez développer pour plus de détails) et j'accepte les Conditions d'utilisation. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre Politique de confidentialité.

Dépliez pour les détails de votre consentement

(ID:45149843)