Newemag SA: Interview du patron d'un important importateur L’avenir apporte des solutions intégrées aux processus

Rédacteur: Jean-René Gonthier

>> A l'occasion d'une journée porte-ouverte auprès de l'entreprise Tectri, active dans la sous-traitance et l'usinage, Matthias Böhm rédacteur en chef du SMM Schweizer Maschinenmarkt a rencontré Monsieur Firmin Zehnder, directeur de Newemag SA, un important importateur de machines-outils.

Entreprises liées

Pirmin Zehnder, directeur de Newemag SA.
Pirmin Zehnder, directeur de Newemag SA.
(Image: Newemag SA)

SMM : Monsieur Zehnder, une des forces de Newemag, ce sont les processus d’automatisation. Ici, sur le marché suisse, croyez-vous qu’il y a du potentiel, si oui, où ?

Firmin Zehnder : Certainement, nous voyons un fort potentiel dans l’automatisation. Ce qui est important ici c’est d’analyser tout le processus de fabrication en tenant compte des structures des quantités. À partir de là, on peut réaliser une solution optimale d’automatisation pour le client.

Faut-il aussi automatiser les petites séries

SMM : Dans les petites séries et la production à l’unité, l’automatisation est très exigeante, quelles solutions proposez-vous ici concrètement ?

Firmin Zehnder : Pour réaliser une production automatisée efficiente, Newemag | Schneider mc propose des solutions standardisées mais aussi des solutions définies selon les souhaits du client. Pour les centres d’usinage Brother « rapides comme un flèche », ce sont la Modulbox servant de moyen de chargement/stockage et le Schneidermat servant de solution externe avec une grande autonomie. Avec Matsuura, notre deuxième partenaire du Japon, nous réalisons des solutions standards avec palettisation multiple dans un espace très étroit. Sur demande du client, nous intégrons aussi des produits d’autres fournisseurs. En premier plan, nous recherchons toujours la meilleure solution possible pour le client.

Que veulent les clients suisses?

SMM : Ces dernières années, on a vu sur le marché de plus de plus de centres d’usinage avec des plateaux tournants, Matsuura possède aussi de tels modèles dans sa gamme. Quelle est la demande en Suisse pour de tels modèles ?

Firmin Zehnder : Les centres d’usinage avec plateaux tournants offrent le grand avantage qu’en parallèle du temps principal, les prochaines pièces sont chargées pour être usinées. C’est ce que propose d’une part Matsuura mais aussi Brother en standard. De ce fait, le client gagne énormément en productivité !

Les évolutions techniques de demain

SMM: Quelles évolutions technologiques particulières attendez-vous dans les années à venir dans le domaine de la fabrication ?

Firmin Zehnder : Nous allons voir de plus en plus de solutions intégrées aux processus, où différents processus seront exécutés sur une seule machine. (par ex. Matsuura avec fraisage/tournage & ponçage).

Mais il existe aussi des tendances où le processus de ponçage est substitué par du travail manuel. D’un autre côté, le concept « one piece flow » est une solution alternative intéressante du fait que les charges deviennent de plus en plus petites. Mais il faudra toujours des machines de très grande qualité, précises et fiables.

Marché actuel? Morosité ou confiance en l'avenir

SMM: Quelle est l’ambiance chez vos clients lorsqu’il s’agit d’investir dans des machines-outils ?

Firmin Zehnder : On continue de ressentir une certaine incertitude sur les perspectives d’avenir. Cependant, dans ce nouveau monde à court terme, il est préférable de se concentrer sur ses compétences essentielles et d’investir dans celles-ci en continu, dans tout le processus.

<<

(ID:37164000)