De l'horlogerie aux medtech il n'y a qu'un pas

Lancement du Challenge Watch Medtech Innovation

| Rédacteur: Jean-René Gonthier

Benoît Dubuis, Président de la fondation Inartis, lors de la conférence de presse de lancement du salon EPHJ-EPMT-SMT.
Galerie: 2 photos
Benoît Dubuis, Président de la fondation Inartis, lors de la conférence de presse de lancement du salon EPHJ-EPMT-SMT. (Source : JR Gonthier)

Après avoir associé le savoir-faire horloger, les microtechnologies et les technologies médicales sous un même toit, les organisateurs du salon EPHJ-EPMT-SMT vont plus loin en lançant avec la fondation Inartis le 1er challenge de développement d’idées, le « Watch Medtech ».

Les chiffres sont clairs à ce sujet: de plus en plus de sociétés actives dans l’horlogerie profitent de leur savoir-faire pour se diversifier dans le secteur medtech. Lors de l’édition 2017, près d’un tiers des exposants déclaraient avoir une activité dans le secteur des medtech, soit une progression spectaculaire en 5 ans. Cette ouverture permet à ces entreprises de se positionner sur d’autres marchés prometteurs et de pondérer les aléas du secteur de l’horlogerie.

D’où l’idée de créer un Challenge dont le principal objectif est de faire émerger, de soutenir et d’accompagner de nouveaux projets transdisciplinaires basés sur le recours à l’intelligence collective.

Un challenge attendu qui répondra à une demande

Comment ? Par le biais d’un appel à projets de repositionnement de technologies, de produits ou d’idées, dans le secteur medtech, avec pour objectif d’accélérer la mise en œuvre ou la commercialisation de nouveaux produits ou services.

« Le secteur de la medtech est suffisamment spécifique et codé pour poser à l’entrée des barrières que nombreux n'oseraient affronter seuls », commente Benoît Dubuis, Président de la Fondation Inartis et Président du challenge. Ce challenge est ouvert à tous les exposants actuels et passés du salon EPHJ-EPMT-SMT depuis 2012, présentant des idées interdisciplinaires originales, innovantes et pouvant être implémentées dans le domaine des sciences de la vie. Une première phase de soumission d’idées au terme de laquelle le jury, présidé par Benoît Dubuis, a sélectionné 4 projets nominés qui recevront chacun un accompagnement d’une valeur de 5000 francs afin de poser les premières bases de leur idée avant de soumettre un projet plus élaboré à l’appréciation du jury à la fin 2018.

Les 4 lauréats sélectionnées (voir encadré) pourront profiter des infrastructures du laboratoire communautaire et incubateur de projets de la Fondation Inartis, UniverCité basé à Renens, et s'appuyer sur le réseau d'expériences uniques des entités et experts fédérées par la Fondation Inartis notamment à travers la Health Valley.

Une table ronde pour en parler

Les experts qui accompagneront les lauréats et les membres du Jury du Challenge animeront une table ronde au salon EPHJ-EPMT-SMT consacrée à la meilleure façon de passer de la simple idée au prototype. Cette conférence-rencontre aura lieu le jeudi 14 juin à 14h30. MSM

Ajouter un commentaire

copyright

Ce texte est protégé par les droits d'auteur. Si vous désirez l'utiliser pour des besoins personnels veuillez consulter les conditions suivantes sur www.mycontentfactory.de (ID: 45312168 / Techniques Medicales)