L’initiative #bepog s’engage en faveur de la relève dans les métiers techniques.

La Suisse romande unit ses forces pour la relève

| Auteur / Rédacteur: Jonas Lang, chef de secteur Swissmem / Gilles Bordet

L’initiative #bepog s’engage en faveur de la relève dans les métiers techniques.
Galerie: 1 photo
L’initiative #bepog s’engage en faveur de la relève dans les métiers techniques. (Source : Swissmem)

L’initiative #bepog s’engage en faveur de la relève dans les métiers techniques. Ce qui au début ne fut qu’un projet régional, est devenu en l'espace de deux ans un engagement qui s’étend sur toute la Suisse romande. L’initiative est à la recherche d’autres partenaires.

L'économie de l'arc jurassien dépend fortement de la disponibilité de spécialistes dans les métiers techniques. Pour remédier à la pénurie de spécialistes, les cantons du Jura, de Neuchâtel, de Berne et de Vaud ont lancé il y a deux ans une offensive de communication.

Le label « #bepog – be part of the game » regroupe non seulement des activités du secteur du marketing professionnel, mais également des offres visant à sensibiliser le public à la technique dans les écoles.

Depuis, il a été possible avec le soutien des organisations économiques Faji, UIG, GIM-CH et Swissmem d’enrichir considérablement les contenus de l’initiative et de l’ancrer encore plus dans les régions, de sorte qu'elle bénéficie aujourd’hui d’une bonne notoriété en Suisse romande.

L’année passée, #bepog s’est engagée à plusieurs niveaux :

  • Stands communs des métiers MEM à différents salons des métiers (Genève, Lausanne, Martigny, Delémont)
  • Documentations imprimées uniformes pour le marketing professionnel
  • Campagne médiatique à l'aide du site Internet www.bepog.ch
  • Coopération avec d’autres organisations comme : www.explore-it.org, www.jeunesse-economie.ch

Pour la gestion et le développement ultérieur de l'encouragement de la technique, les responsables ont créé la fondation www.focustech.ch. L’objectif consiste à augmenter encore l'attractivité des formations techniques par la mise en réseau des offres actuelles et en acquérant de nouveaux partenaires.

Différentes possibilités de participation

Les retours des entreprises de formation, des orientations professionnelles et des écoles montrent que les activités communes ont permis d'augmenter la réputation des métiers techniques et l’intérêt des adolescents. Cela prouve qu’il vaut la peine de s’engager. La fondation offre plusieurs possibilités de participation au projet. Des informations supplémentaires pour les acteurs intéressés sont disponibles à l'adresse suivante : www.focustech.ch. MSM

Ajouter un commentaire

copyright

Ce texte est protégé par les droits d'auteur. Si vous désirez l'utiliser pour des besoins personnels veuillez consulter les conditions suivantes sur www.mycontentfactory.de (ID: 44564575 / Nouvelles)