La Suisse devrait miser sur trois technologies