La marge de manœuvre n'est pas suffisamment exploitée