La guerre fait rage, jusqu’à quand ?

| Rédacteur: Jean-René Gonthier

Les expositions spécialisées ont souvent une portée internationale, ici les drapeaux du salon Simodec à La Roche-sur-Foron (Haute Savoie).
Galerie: 6 photos
Les expositions spécialisées ont souvent une portée internationale, ici les drapeaux du salon Simodec à La Roche-sur-Foron (Haute Savoie). (Image: MSM / JR Gonthier)

>> Deux salons vont se dérouler à quelques semaines l’un de l’autre. Cela, ce sont les faits crûment décrits. Le premier, «historiquement parlant» a déjà fait ses preuves puisqu’il compte respectivement 10 éditions horlogères à son actif, 5 éditions sur le thème de la microtechnique et ce sera la deuxième édition de son volet techniques médicales. Un passé important, un savoir-faire et une approche du client étroite, avec une équipe aguerrie aux vicissitudes de la vie des salons, mais une équipe qui voit loin puisqu’elle s’est désormais entourée d’une équipe jeune et dynamique.

Le nouveau venu a pris la place «géographique» de l’ancien, mais ne fonctionne pas de la même façon. Les secteurs sont similaires, donc il s’agit d’une copie du précédent avec l’adjonction d’un secteur électrotechnique. Un secteur qui, à mon avis, a été ajouté pour contrer l’exposition SINDEX, un nouveau venu dans le monde des salons qui verra le jour pour la première fois à Berne sur le site de Bernexpo, du 4 au 6 septembre 2012.

Nos lecteurs auront bien entendu compris que je parle du salon vétéran «EPHJ - EPMT - SMT» et du jeune nouveau «Lausannetec».

Quelles différences?

Je ne vais pas me lancer dans le descriptif des avantages et inconvénients de l’un et de l’autre. Mais une fois encore, je constate que la Suisse est trop petite pour se chamailler sur la présence d’une foire dans l’une ou l’autre des métropoles lémaniques. Je conseillerai donc aux hésitants de comparer non pas les salons du point de vue de leur lieu d’implantation géographique, mais plutôt sous l’angle du contenant et du contenu. Car, c’est non seulement la diversité et la qualité des exposants présents mais également la qualité et quantité des visiteurs qui fera la différence. Et en tant qu’organe de presse neutre, je ne peux pousser l’un au détriment de l’autre. D’autant plus que la guerre des salons sévit aussi à coups de campagnes publicitaires qui apportent évidemment une manne bienvenue à la presse spécialisée !

Lequel des deux salons choisiriez-vous s’ils étaient tous deux à Beaulieu-Lausanne ou s’ils étaient tous deux à Palexpo-Genève ?

Des exposants réagissent

Et si, après ces pseudo-conseils, vous n’avez toujours pas fixé votre choix, alors rejoignez un groupe d’exposants dont l’objectif est de «forcer» les deux organisateurs à se mettre à table et à choisir la «meilleure des deux expositions». Ce groupe de pression, qui pour l’instant n’a qu’une forme embryonnaire, tente de rassembler un maximum d’adhérents pour avoir une force de persuasion suffisante. Il se nomme HorloExpo (comite@horloexpo.com) et aura bientôt un site web digne de ce nom. C’est une association d’exposants dans le domaine spécifique de la sous-traitance horlogère. Il s’est formé suite à l’annonce du départ du salon EPHJ/EPMT pour Palexpo Genève d’une part, et suite à la création de Lausannetec par le Groupe MCH, d’autre part. En attendant, voici ce que ce futur groupe de pression prévoit de faire dans un proche avenir :

  • Fédérer la sous-traitance horlogère par l’adhésion à l’association HorloExpo.
  • Obtenir un rendez-vous avec MCH et EPHJ-EPMT pour un tour de table avant le premier des deux salons, afin de connaître les lignes de conduite respectives.
  • Convoquer une Assemblée Générale d’HorloExpo après les deux salons, afin d’étudier la stratégie à adopter pour les salons 2013.

Une chose est certaine, la situation actuelle n’est satisfaisante pour personne. Et pour le bien des entreprises actives dans les secteurs de l’horlogerie, de la microtechnique et de la technique médicale, elle doit évoluer. Une affaire à suivre de très près durant ces prochains mois. <<

Ajouter un commentaire

copyright

Ce texte est protégé par les droits d'auteur. Si vous désirez l'utiliser pour des besoins personnels veuillez consulter les conditions suivantes sur www.mycontentfactory.de (ID: 32851060 / Agenda)