Rechercher

La FSRM propose une réponse rapide face aux restrictions de déplacements tout en maintenant une belle offre de cours "en ligne" La FSRM : une réponse rapide face aux restrictions de déplacements

| Auteur / Rédacteur: Annette Locher, responsable communication FSRM / Jean-René Gonthier

Savoir convertir un obstacle en opportunité : la FSRM, face aux mesures sanitaires actuelles qui viennent potentiellement perturber ses cours, a développé une approche d’enseignement à distance.

Entreprises liées

Préparations des enregistrements en live au sein des locaux de la FSRM à Neuchâtel.
Préparations des enregistrements en live au sein des locaux de la FSRM à Neuchâtel.
(Source : FSRM)

Les mesures de précaution liées au Covid-19 ne bloquent pas que la tenue de grands événements. Certaines entreprises s’emparent du sujet avec des mesures préventives. A leur échelle, elles peuvent parfois restreindre l’accès de leurs salariés à des manifestations externes pourtant tenues en petit comité.

Il en va ainsi des cours dispensés par la FSRM à Neuchâtel. Bien que l’organisme ait toujours privilégié les formats permettant une meilleure diffusion du savoir (10 à 20 participants en moyenne), certains de ses prochains cours menaçaient de voir leur audience réduite. Un problème ? Loin s’en faut : l’opportunité d’être créatif et de se projeter au-delà du contexte !

Une réponse en 48h

Il n’aura donc fallu que 48h pour que la FSRM mette sur pieds un système alternatif à ses cours en présentiel. « L’idée n’est pas de basculer du 100% présentiel au 100% virtuel », explique Philippe Fischer, Directeur de la FSRM. « Nos enseignements sont réputés pour la qualité de leurs intervenants mais il fallait, en complément, assurer une réponse d’urgence à un besoin immédiat ».

Dès lundi 9 mars, les participants qui ne pourront se rendre à Neuchâtel pourront donc suivre les cours par le biais d’une connexion sécurisée offrant un accès direct, en temps réel, avec un système multicam (plusieurs caméras, plusieurs angles). Ainsi est né le concept non pas de « classe virtuelle », puisqu’elle se tiendra bel et bien en même temps dans les locaux de la FSRM, mais de « classe à distance ». Un lien unique sera personnellement distribué aux participants ne pouvant se déplacer à la FSRM. Et ce n’est qu’un début...

Un premier pas décisif

« Cette expérience inédite est notre premier pas vers le e-learning », explique Philippe Fischer. « Nous y réfléchissions depuis un certain temps mais allons profiter de ce cas d’urgence pour, dès aujourd’hui, en poser les fondations ». Les classes à distance de la FSRM vont donc progressivement être enregistrées, chapitrées et retravaillées pour intégrer, à terme, le premier corpus e-learning jamais déployé par la FSRM. Loin de ralentir face à la propagation virale, la FSRM a fait le choix contraire d’accélérer et d’anticiper la reprise à la normale de l’activité microtechnique. MSM

(ID:46405499)