Les matériaux composites prennent de plus en plus de place dans notre quotidien JEC 2015, le composite sous toutes ses formes

Rédacteur: Gilles Bordet

>> La forte demande autour des matériaux composites et toutes les nouvelles applications émergentes dans le domaine ont conduit le Groupe JEC à réaffirmer sa position et à adapter le salon professionnel JEC Europe à la croissance industrielle. Pour la première fois, le JEC Europe Composites Show & Conferences occupera trois niveaux à Paris Expo Porte de Versailles, Pavillon 7, du 10 au 12 mars 2015.

Entreprises liées

32'000 visiteurs se sont pressés dans les allées de JEC 2014.
32'000 visiteurs se sont pressés dans les allées de JEC 2014.
(Image: JEC 2014)

Toujours plus important, le salon présentera des innovations issues des 35 segments industriels, des producteurs de matières premières aux marchés des utilisateurs finaux, et développera le partage de connaissances et activera ses réseaux internationaux. « La stratégie du Groupe JEC se concentre entièrement sur la promotion des connaissances et l'activation de réseaux de qualité. Grâce à nos trois autres plateformes américaines et asiatique, nous pouvons mobiliser un vrai réseau international, dans toutes les régions », a déclaré Mme Frédérique Mutel, Présidente Directrice Générale du Groupe JEC.

JEC Innovation Awards, promouvoir les composites.

Outre l’Innovative Corner dédié à la promotion des innovations industrielles, le Groupe JEC récompense également les acteurs réellement innovants dans les composites. Le jury des JEC Innovation Awards a sélectionné les meilleures innovations, en se basant sur leur intérêt technique, leur potentiel marché, les partenariats, l'impact financier & environnemental et l'originalité.

Galerie d'images
Galerie d'images avec 10 images

Cette année, 18 entreprises et leurs partenaires recevront une récompense lors de la cérémonie. « Pour cette édition, nous avons reçu plus de 80 demandes de 20 pays différents. Les JEC Innovation Awards sont vraiment devenus une référence dans de nombreux secteurs industriels. Obtenir une récompense établit l'expertise des entreprises et des projets sélectionnés à l'international », ajoute Mme Frédérique Mutel.

JEC Innovation Awards

La cérémonie des JEC Innovation Awards qui met en avant 18 champions des composites se déroulera le 10 mars 2015 à 17h00 à JEC Europe Show & Conferences. Le programme des JEC Innovation Awards est sponsorisé par CYTEC et soutenu par JEC Composites Magazine et Aviation Week. 18 champions des matériaux composites on reçu un JEC Innovation Awards 2015.

  • Renforts - Xedera e.U. (Autriche). Alliance entre une technologie textile innovante et des techniques de tissage et méthodes de production avancées
  • Résines - AkzoNobel Polymer Chemistry (Pays-Bas). Systèmes de durcissement insensibles à l’eau et renforcés par des fibres naturelles
  • Semi-produits - Faurecia (France). Panneaux sandwichs thermodurcissables renforcés par des fibres de lin longues, pour planchers multi-position
  • Equipements de laboratoire - PPE (France). Banc de mesure de perméabilité 3D
  • Process - BA Composites (Allemagne). Centre d'usinage pour la production de pièces en fibre de carbone
  • Matériel lourd - National Aerospace Laboratory (Pays-Bas). Solutions hybrides pour équipements de construction
  • Bâtiment - MVC Solutions in Plastics (Brésil). Structure de bâtiment à base de matériaux composites
  • Construction - Arup Deutschland (Allemagne) et GXN Innovation (Danemark). BioBuild – Façade en biocomposites
  • Transports - MAN Truck & Bus (Allemagne). Suspension pneumatique CFRP pour les bus
  • Structures automobiles - PSA Peugeot Citroën (France). Conception et fabrication d'un plancher avant auto-porteur 100 % composite
  • Sécurité automobile - Hyundai Motor Europe Technical Centre (Allemagne). Poutre de parechoc produite par pultrusion thermoplastique
  • Aéronautique - Hexcel (France). Conception, élaboration et tests d’un démonstrateur pour fuselage d’avion
  • UAV - Rapid Composites (États-Unis). Drone tricopter/quadcopter amphibien
  • Télécommunications - DCNS (France). Antenne de télévision composite intégrée dans le toit d’un camping-car
  • Développement durable - EcoTechnilin (Royaume-Uni). Matériau composite bio-sourcé à durcissement rapide pour des applications aéronautiques
  • Sorts & loisirs - Blackstone Tek (Afrique du Sud). Roue de moto en fibre de carbone
  • Prix du jury - Hyundai Motor Company (République de Corée). Conception d'un châssis carbone pour la carrosserie d'un véhicule
  • Prix spécial JEC Composite magazine - VX Aerospace (États-Unis). Structure aéronautique innovante

CNC pour la production de pièces en fibre de carbone

Le gagnant de la catégorie process, l'entreprise allemande BA Composites a développé un centre CNC de placement des fibres. Alors que les méthodes de production textile dans les applications automobiles peuvent produire plus de 50 % de rebut, le placement de fibres entraînerait moins de 5 % de rebut au total. En conséquence, le placement de fibres propose une option de conception visant à produire des pièces d'épaisseur variable et dotées de renforts locaux. Jusqu'à aujourd'hui, il n'y avait eu aucune innovation dans l'utilisation du placement de fibres dans les cycles de production automobile, du fait des limites des machines actuelles en termes de production en grande série.

L'équipement existant a été conçu exclusivement pour les pièces extrêmement complexes de l'aérospatiale. En raison des différentes exigences de la production en grande série, la conception d'un centre d'usinage de placement de fibres a dû être modifiée. C'est la principale raison d'être du projet. L'objectif consiste à combiner les avantages du placement de fibres aux exigences de l'industrie automobile et ainsi répondre à la question relative à la création d'un système de production robuste pouvant traiter des matériaux en fibre de carbone à faible coût avec un rebut minimal. Sur la base de ces exigences spécifiques, la conception a été menée dans le sens d'un centre d'usinage de placement de fibres autonome utilisant des matériaux « pré-imprégnés » à faible coût et produisant une pile de fibres de carbone.

Ces empilements sont faciles à traiter pendant le procédé et prêts à être moulées dans leur forme finale. Le savoir-faire requis a été développé en conséquence pour combiner les exigences de production du placement de fibres au matériau et au processus de moulage.

Réduire significativement l'impacte énergétique des bâtiments

Dans le cadre du consortium de projet BioBuild, Arup Deutschland et GXN Innovation (Danemark) ont conçu conjointement le premier panneau en bio-composites pour les systèmes de façade unitaires dans la construction de bâtiments. Le projet a été coordonné par NetComposites (Royaume-Uni) et a rassemblé 13 organisations de 7 pays différents.

L'idée sous-jacente à cette collaboration consistait à utiliser les bio-composites pour réduire significativement l'énergie intrinsèque dans l'industrie du bâtiment tout en fournissant des performances élevées et en restant compétitifs. Le résultat est un système de façade structurel constitué de bio-composites de pointe avec le potentiel de réduire l'énergie intrinsèque de 50 % par rapport aux autres solutions de référence sans augmenter les coûts. L'objectif consiste à montrer la voie du changement en utilisant des matériaux durables où des nouveaux bio-composites peuvent remplacer les matériaux de construction conventionnels tels que l'aluminium, l'acier, la brique et le béton. Le panneau de façade fait 4 m de haut, 2,3 m de large et a une épaisseur variable avec une valeur moyenne de 0,3 m. Il peut être utilisé dans les bâtiments résidentiels et les bureaux. Le panneau est composé de deux stratifiés bio-composites, en bio-polyester et tissus de lin Biotex™ croisés ; une face vers l'extérieur et une face vers l'intérieur du bâtiment. Ces panneaux ont une épaisseur de 10 mm et 6 mm respectivement et fonctionnent de manière structurelle en résistant aux charges prévues pour un système de façade. Un processus à moule ouvert a été utilisé pour produire les stratifiés bio-composites. Le stratifié externe a un revêtement clair qui rend le tissu naturel visible, créant ainsi un aspect unique. Le stratifié interne est peint en blanc. Un certain nombre de couleurs et de typologies de revêtement peuvent être choisis pour la finition de surface, en fonction également des exigences spécifiques au bâtiment. L'espace entre les stratifiés bio-composites est rempli par l'isolation afin d'améliorer à la fois les caractéristiques acoustiques et physiques du panneau. Par ailleurs, un cadre en bois est fixé aux stratifiés bio-composites pour héberger les joints et augmenter la rigidité du bord.

L'utilisation étendue des matériaux bio-composites permet également d'améliorer la durabilité environnementale par rapport aux solutions utilisant des matériaux de référence, dont le verre traditionnel ou les composites en fibre de carbone. En outre, le panneau a été conçu selon une approche « cradle-to-cradle » dans laquelle toutes les pièces, et particulièrement les matériaux biosourcés, se détachent facilement du reste à la fin du cycle de vie en étant recyclées ou réutilisées.

Dans le cadre du consortium de projet BioBuild, Arup Deutschland et GXN Innovation (Danemark) ont conçu conjointement le premier panneau en bio-composites pour les systèmes de façade unitaires dans la construction de bâtiments. Le projet a été coordonné par NetComposites (Royaume-Uni) et a rassemblé 13 organisations de 7 pays différents.

Les composites remodèlent e paysage de l'aviation légère

Le prix spécial du magazine JEC Composites revient à la société américaine VX Aerospace (États-Unis) en partenariat avec Chomarat (États-Unis), University of Southern California (États-Unis), Stanford University (États-Unis), North Carolina State University (États-Unis)

Le VX-1 KittyHawk est un avion innovant avec un look et des performances qui vont remodeler le paysage de l'aviation légère, habitée ou non. Grâce à l'utilisation de matériaux composites avancés, une nouvelle conception a pu être pensée avec un volume utile interne supérieur, une plus grande capacité de charge utile, une efficacité structurelle améliorée, une meilleure durabilité et une fabrication améliorée.

Grâce à l'utilisation du nouveau matériau non tissé (NCF) à couche fine de Chomarat – C-PLY – le KittyHawk a une forme unique sans ailes. En abandonnant les couches quasi-isotropiques traditionnelles ou l'« aluminium noir », C-PLY permet aux concepteurs de stratifiés de varier les angles des fibres entre les couches, de répartir uniformément les fibres et ainsi d'augmenter la résistance et d'obtenir des produits plus légers.

La forme unique de KittyHawk associée à un poids plus léger offre de nombreux avantages par rapport aux versions traditionnelles, tels qu'un volume utile interne supérieur et une plus grande capacité de charge. Le volume maximisé permet également à KittyHawk de montrer la voie en adoptant le gaz naturel comprimé comme carburant dans l'aviation. Les réservoirs de GNC utilisant la technologie existante s'adaptent au nouvel avion sans affecter l'aérodynamique. À moins d'1/3 du coût de l'essence d’aviation, le KittyHawk présente des économies d'exploitation sans précédent avec des émissions 40 % plus propres.

Au niveau de la production, la forme spécifique de KittyHawk, possible grâce à des matériaux composites avancés, réduit le nombre de pièces et permet ainsi de gagner du temps en éliminant des étapes d'assemblage afin d'obtenir une solution finale peu coûteuse. En effet, le VX-1 KittyHawk compte très peu de pièces. La cellule de base comporte 4 nervures, une enveloppe supérieure et une enveloppe inférieure. En réalité, l'avion n'utilise pas de longeron d'aile, car il n'est pas nécessaire. Le VX-1 requiert également des panneaux larges non soutenus. Le développement de nouveaux matériaux dans ce domaine est mis en oeuvre dans la réalisation de la conception de KittyHawk.

Le JEC en quelques mots

Fort d'un réseau de 250 000 professionnels, JEC est la première organisation professionnelle du secteur des composites au niveau européen et mondial. JEC représente, valorise et développe les marchés composites au travers de ses services d'information et de ses réseaux locaux et internationaux. Son équipe d'experts mobilise des connaissances spécialisées et un vaste réseau pour proposer une offre de services complète : les publications JEC, notamment études stratégiques, ouvrages techniques et JEC Composites Magazine, la e-letter hebdomadaire internationale JEC Composites et la e-letter en français JEC Info Composites. JEC est aussi l'organisateur des salons JEC Europe Paris – leader mondial et européen, plébiscité par l'industrie et quatre fois plus important que tout autre salon dédié aux composites – JEC Asia Singapour et JEC Americas Atlanta, Houston & Boston. Cette offre est complétée par le site www.jeccomposites.com, les conférences, forums et ateliers JEC Composites (notamment l'I.C.S. : Innovative Composites Summit) de Paris, Singapour et Boston, ainsi que le programme JEC Innovation Awards, décliné en Europe, Asie, Amérique, Inde et Chine.

L'industrie des composites, qui emploie 550 000 professionnels dans le monde, a généré 90 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2013.

Où, quand et comment

Le salon JEC europe 2015 aura lieu comme chaque année à Paris Portes de Versailles. 2 halles du pavillon 7 seront entièrement dédiée au salon. Le prix des billets d'entrée sont soldés si la pré réservation est faite du 1 janvier au 9 mars 35 à 20 euros pour une journée et de 55 à 35 euros pour 2 jours. Les billets sont disponibles à l'adresse suivante: www.jeceurope-badges.com. <<

(ID:43203914)