Rechercher

Interview avec Eric Zuccatti, CEO d'Horotec SA (SIAMS 2018 : Halle 1,0, Stand B5) et co-fondateur du Technical Watchmaker Show Interview avec un pro des outils d'horlogers

| Rédacteur: Jean-René Gonthier

Entreprises liées

Eric Zuccatti, directeur général de l'entreprise Horotec SA.
Eric Zuccatti, directeur général de l'entreprise Horotec SA.
(Source : JR Gonthier)

Au mois de mars Baselworld rassemblant les marques horlogères s'est déroulé comme chaque année à Bâle. Mais cette année, fait nouveau, quelques sous-traitants de l'horlogerie déçus par l'organisateur ont décidé de lancer leurs propre plate-forme de promotion à La Chaux-de-Fonds. C'est ainsi qu'est né le «TECHnical WATCHmaker SHOW», qui s'est donc déroulé à La Chaux-de-Fonds du 21 au 27 mars 2018. Situé dans la capitale mondiale des compétences de la production horlogère, le TECHnical WATCHmaker SHOW visait à réunir les acteurs clés de la branche tant au niveau des exposants que des visiteurs. L’accent a été clairement mis sur le service technique destiné aux horlogers du monde entier. La plateforme d’exposition était présente sur plusieurs sites de la métropole horlogère offrant ainsi aux visiteurs la chance de pouvoir s’imprégner de l’atmosphère si particulière de cette ville. Rencontre avec Eric Zuccatti, l'un des deux fondateurs de ce nouveau salon, qui de fait est un complément aux deux salons romands, soit le SIAMS à Moutier et le salon EPHJ-EPMT-SMT à Genève.

MSM : Qu'attendez vous de ce nouveau style de salon itinérant ?

Eric Zuccatti : Profiter de cette période de rencontre internationale pour montrer mes produits à ma clientèle étrangère qui ne passe jamais à l'EPHJ, car trop vaste et trop industriel pour eux. Ils apprécient le confort d'accueil de notre salon. Nous devons évidemment travailler pour avoir une densité plus marquée en 2019. Nous avons acquis la certitude que la quasi-totalité des fabricants d'outils seront avec nous l'an prochain. Nous proposerons pour les prochaines éditions un site d’exposition central et conserverons également une exposition itinérante parce que les clients la plébiscitent.

Galerie d'images
Galerie d'images avec 11 images

MSM : Estimez vous que le Salon Technical Watchmaker Show a été un succès ?

Eric Zuccatti : Oui car il a obligé à amener une réflexion dans la branche, tout spécialement dans la sous-traitance. Notre horlogerie est en pleine mutation et les sous-traitants doivent amener leur pierre à l’édifice. C'est un succès car, sur la semaine, nous avons totalisé environ 1000 visites sur les différents sites. Nous amenons à nos clients un accueil personnalisé et confortable leur permettant de discuter directement avec les personnes-clés de nos différents départements. Ici tous les grossistes passent une commande et en plus il n’y a pas l'effet promiscuité que l’on peut rencontrer sur d’autres salons. Nous avons même accueilli de nouveaux clients inconnus à ce jour !

MSM : Ce salon sera-t-il à nouveau actif en 2019 ?

Eric Zuccatti : C'est évident, à la Chaux-de-Fonds avec un point d’exposition central complété par le salon itinérant.

Nous allons approcher les acteurs de la branche de la vallée de l'Arve jusqu'au Sud de l'Allemagne. On pourrait également imaginer que certaines marques horlogères de la ville puissent être intéressées.

MSM : Que faudrait il changer à Baselworld pour que les sous-traitants se sentent à nouveau les bienvenus à Bâle ?

Eric Zuccatti : Il faudrait redonner la confiance aux sous-traitants. Savoir en fait où Baselworld veut vraiment s'orienter. Est-ce qu'ils croient encore en nous ? Soutiennent-ils notre branche ? Seront-ils d'accord d'adapter les prix ? C'est une réflexion générale.

MSM : Que présenterez vous au salon SIAMS ?

Eric Zuccatti : Notre département de métrologie a développé beaucoup de solutions d'inspection visuelle ces derniers mois. C’est cette gamme que nous présenterons lors du prochain SIAMS.

MSM : Que présenterez vous au salon EPHJ de Genève ?

Eric Zuccatti : Comme c'est très horloger nous nous ferons beaux pour les manufactures et les sous-traitants. Nous proposerons un peu de métrologie, beaucoup d'outillage pour les sous-traitants et les horlogers ainsi que notre machine à laver Vibrato, agrée ATEX par le Tüv Sud, destinée à nettoyer les composants horlogers. | jrg

(ID:45227495)