Imaginons l’avenir des machines spéciales