Le département Adhesive Technologies étend son expertise dans le domaine de l'électronique imprimée

Henkel investit dans Copprint, une start-up qui innove avec des matériaux avancés

| Rédacteur: Jérémy Gonthier

Exemple de circuit imprimé avec du cuivre supérieure qui pourrait remplacer les méthodes d'encre à base d'argent et permettre de nouvelles applications économiques.
Exemple de circuit imprimé avec du cuivre supérieure qui pourrait remplacer les méthodes d'encre à base d'argent et permettre de nouvelles applications économiques. (Source : Henkel)

La start-up de matériaux avancés, Coprint, a mis au point une nouvelle technologie pour la production d'encres conductrices à base de cuivre qui peut apporter des avantages substantiels en termes de coûts pour une variété d'applications en matière d’électroniques imprimées.

Systèmes d'impression – Henkel Adhesive Technologies renforce encore son expertise dans le domaine de l'électronique imprimée en investissant dans Copprint Technologies Ltd (Copprint), Israël.

En tant que fournisseur leader de matériaux et de solutions dans le domaine de l'électronique, l'électronique imprimée est l'un de nos principaux domaines de recherche d'innovations ", explique Paolo Bavaj, responsable Corporate Venturing chez Henkel Adhesive Technologies. Copprint a mis au point une technologie d'encre à base de cuivre supérieure qui pourrait remplacer les méthodes d'encre à base d'argent et permettre de nouvelles applications économiques. Notre but est de collaborer étroitement et d'aider Copprint à conquérir de nouveaux marchés."

Compte tenu de la demande croissante pour l'électronique imprimée, le marché des encres conductrices est en constante croissance et les technologies à base de cuivre ont le potentiel de réduire considérablement les coûts. Aujourd'hui, toutes les solutions sont encore à base d'argent en raison de défis techniques tels que l'oxydation du cuivre et les procédés de production coûteux.

Copprint a été fondée en 2016 dans le but de perturber le marché des encres conductrices. La mise en service a démontré que son encre de cuivre peut être appliquée dans un procédé de frittage simplifié sans oxydation. La technologie a déjà obtenu les qualifications techniques requises pour les antennes RFID imprimées. Les antennes RFID imprimées de Copprint sur support papier offrent des avantages significatifs en termes de coûts et de durabilité par rapport à d'autres méthodes existantes. Ainsi, la nouvelle technologie a le potentiel d'être utilisée dans une large gamme d'applications telles que photovoltaïque de nouvelle génération, électronique imprimée 3D, antennes RFID et NFC, produits portables et vêtements intelligents.

« Nous apprécions beaucoup la confiance que Henkel accorde à nos encres cuivre conductrices brevetées » a déclaré Ofer Shochet, CEO de Copprint. L'investissement nous permettra d'augmenter la production et d'étendre nos gammes de produits et nos lignes de production en collaborant avec les experts de Henkel pour l'électronique imprimée.

Ajouter un commentaire

copyright

Ce texte est protégé par les droits d'auteur. Si vous désirez l'utiliser pour des besoins personnels veuillez consulter les conditions suivantes sur www.mycontentfactory.de (ID: 45062293 / Matériaux)