H55 développe ses installations de recherche, de production et de tests avec le soutien financier du canton du Valais.

H55 renforce sa présence à Sion

| Auteur / Rédacteur: Source : H55 / Marina Hofstetter

H55 avion d'entraînement électrique.
Galerie: 1 photo
H55 avion d'entraînement électrique. (Source : H55 / Anna Pizzolante)

H55 se réjouit de la décision du Canton du Valais de contribuer financièrement au développement de ses installations de recherche, de production et de tests à Sion, et de l'intégrer dans l’écosystème cantonal du parc de l’innovation Energypolis.

Cette contribution permettra à H55 de livrer ses systèmes de propulsion électrique aux constructeurs d'avions d’ici début 2022. Cela représente une étape importante pour l'entreprise dans son positionnement de leader de l'aviation électrique et dans les solutions de transport aérien respectueuses de l’environnement. Ce soutien fait suite à ceux déjà reçus de la Fondation Ark, de la Ville de Sion et du Centre de Cautionnement et de Financement qui avaient aidé la société à démarrer ses activités dans le canton.

André Borschberg, cofondateur et président exécutif de H55, se félicite de cette évolution positive : « Avec le soutien du canton du Valais, H55 peut désormais accélérer ses plans de commercialisation. Travailler avec le Valais, c'est plus qu’un simple soutien financier. Nous partageons la même vision sur la façon dont les technologies respectueuses de l’environnement peuvent réduire les émissions de carbone, tout en stimulant la croissance économique. Il s'agit de faire un pas important, ensemble, en montrant que la protection de l'environnement est également positive pour l'économie ».

En tandem avec le jumeau numérique

NX de Siemens incarne la nouvelle génération de solutions de conception, de simulation et de fabrication, qui permettent aux entreprises de profiter des avantages du « jumeau numérique ».

En tandem avec le jumeau numérique

09/06/20 - Le réacteur d'un Boeing coûte plusieurs millions, c'est pourquoi tout doit bien se passer lors de la production. L'atelier de construction mécanique Mägerle SA à Fehraltorf mise pour ses machines CNC sur le « jumeau numérique » de Siemens. lire...

Malgré les défis de la pandémie du COVID-19, H55 est sur la bonne voie pour maintenir son objectif de certification de son système de propulsion électrique d'ici la fin de 2021. En vol depuis juin 2019, le Bristell Energic, première application client de H55, a récemment terminé un programme important d’essais en vol. Fabriqué par BRM Aero, le Bristell Energic est un avion d’entraînement électrique destiné aux écoles de vol pour la formation des pilotes. L'avion a une endurance de 1,5 heures ce qui permet de réaliser 45-60 minutes de vol effectif avec suffisamment de réserves, correspondant à un programme type de formation au pilotage.

Créée en 2017 et soutenu par ND Capital (Silicon Valley), H55 est une spin-off technologique de Solar Impulse, le premier avion électrique à avoir fait le tour du monde. Cofondée par André Borschberg, Sébastien Demont et Gregory Blatt, H55 développe des solutions de propulsion électrique certifiées dans le but d'accélérer la prochaine révolution du monde aéronautique. L'entreprise se concentre sur l'ensemble de la chaîne de propulsion, de la gestion des sources d’énergie aux moteurs électriques, intégrant toutes les interfaces de contrôle et de communication au pilote. MSM

Ajouter un commentaire

copyright

Cette contribution est protégée par le droit d'auteur. Vous voulez l'utiliser pour vos besoins ? Contactez-nous via: support.vogel.de/ (ID: 46655112 / Vie des entreprises)