Des méthodes d'assemblage qui font merveilles

>> Un procédé d’assemblage innovant qui a fait ses preuves

| Rédacteur: Jérémy Gonthier

Solution Jesa.
Galerie: 4 photos
Solution Jesa. (Image: Jesa)

Soucieux d’améliorer sans cesse les étapes de production de ses produits, Jesa, le fabricant et développeur de solutions de roulements à billes et d’injection plastique suisse a mis au point un procédé d’assemblage qui a déjà fait ses preuves.

Renommée dans des segments de marché très variés comme l’automobile, l’industrie, le médical, les biens de consommation ou le bâtiment, la société fribourgeoise Jesa SA, basée à Villars-sur-Glâne et active sur le marché depuis plus de 40 ans, se positionne comme fournisseur de solutions innovantes sur le marché des roulements à billes de précision, contenant des polymères techniques ou hybrides. De la conception, en passant par l’industrialisation et la production, Jesa se charge de toutes les étapes. «Dans le secteur très porteur de l’automobile, par exemple, Jesa est présent dans la majorité des mécanismes pour phares Xénon et LED multidirectionnels. En partenariat avec le client, Jesa a développé un actuateur à roulement à billes intégré qui combine de manière idéale éléments plastiques et métalliques, avec un brevet à la clé » nous confie Marcel Dubey, directeur Vente & Marketing au sein de Jesa.

Nouveau processus de production innovant

Afin d’optimiser son procédé de fabrication pour les grands volumes d’unité complexe (plusieurs millions de pièces/an), Jesa a mis en place un nouveau procédé d’assemblage. Développé il y a tout juste 4 ans par son équipe d’experts, ce processus de production a déjà fait ses preuves sur le marché automobile. En effet, il permet la production d’unité complète à prix compétitif avec une réduction significative des coûts, mais aussi la suppression de pas moins de 5 étapes de montage, ce qui représente un gain de temps supérieur à 50%. C’est également un seul et unique interlocuteur pour un sous-ensemble au lieu de 5 fournisseurs mais aussi une réduction des déchets en remplaçant l’usinage par l’injection, ce qui n’est pas à négliger dans un monde de plus en plus axé sur l’écologie. « Ce procédé permet d’assembler, en une étape, des éléments qui en nécessitent habituellement cinq ou six. En plus d’une précision et d’une répétabilité optimales, le gain de temps est énorme et nous procure un avantage concurrentiel certain » se réjouit Marcel Dubey et ajoute « Ce nouveau procédé d’assemblage s’adresse essentiellement aux marchés textiles et de l’automobile, dont les objectifs de qualité, de volume et de prix sont particulièrement élevés». <<

Ajouter un commentaire

copyright

Ce texte est protégé par les droits d'auteur. Si vous désirez l'utiliser pour des besoins personnels veuillez consulter les conditions suivantes sur www.mycontentfactory.de (ID: 43501274 / Techniques industrielles)