Rechercher

Avant-première de Global Industrie 2020 avec une nouvelle thématique : la transition écologique Global Industrie 2020 est reporté aux dates suivantes : 23 au 26 juin 2020

| Auteur / Rédacteur: Jean Guilhem, rédacteur indépendant / Jean-René Gonthier

La prochaine édition du Salon Global Industrie, plus grand rassemblement des acteurs de l'industrie en France, initialement prévue du 31 mars au 3 avril, a été reportée face à l’inquiétude soulevée par la propagation du coronavirus Covid-19.

Entreprises liées

Sebastien Gillet, Directeur du salon Global Industrie.
Sebastien Gillet, Directeur du salon Global Industrie.
(Source : Jean Guilhem)

Alors qu’une option avait été envisagée au Bourget, Global Industrie 2020 se tiendra finalement au Parc des Expositions de Paris-Nord Villepinte (dans les halles 1, 2, 3, 4 et 5), du 23 au 26 juin 2020.

Afin de ne pas compromettre la santé de ses 2'500 exposants, de ses partenaires et de son public de plus de 45'000 visiteurs, et pour que l’événement se déroule dans les meilleures conditions, GL events, organisateur du salon, a préféré reporter l’événement à une date ultérieure.

Galerie d'images

Galerie d'images avec 25 images

«Ce maintien de Global Industrie à Villepinte est une excellente nouvelle qui satisfait à la fois nos exposants et nos visiteurs. C’est à la fois un lieu parfaitement adapté à un salon de l’ampleur de Global Industrie et la garantie pour nos exposants d’un vrai confort logistique et technique », a déclaré Sébastien Gillet, directeur du salon. « Plus que jamais, nous ne doutons pas que l’ensemble de notre communauté sera au rendez-vous, du 23 au 26 juin prochains, pour défendre l’excellence industrielle de France. Le salon aura lieu en parallèle de la Semaine de l’Innovation Transport & Logistique (halle 6) et du World Nuclear Exhibition (halle 7), deux formidables opportunités pour l’ensemble des industriels présents tout au long de notre événement».

«Nous tenons à remercier de nouveau nos clients pour leur patience et leur compréhension ainsi que les autorités ministérielles qui sont à nos côtés pendant cette période compliquée et qui ont réaffirmé leur soutien à Global Industrie» a-t-il conclu.

>>Fin du communiqué<<

Auteur de la suite de cet article : Jean Guilhem, rédacteur indépendant

Fil rouge de l’édition Global Industrie 2020, les mutations en cours dans l’Industrie et leurs conséquences sont aussi colossales que les défis à relever pour bâtir un avenir plus respectueux de l’environnement en meilleure harmonie avec la nature.

Pollutions, urgence climatique, qu’importe leurs spécialités ou leurs métiers, les entreprises se mobilisent dès à présent pour réduire leur impact immédiat sur la planète afin de transformer le quotidien de millions d’individus.

« L’industrie doit devenir un modèle précurseur et la référence en matière de futur durable. C’est pourquoi pour la première fois de son histoire, Global Industrie a décidé de placer l’édition 2020 sous le signe d’une thématique forte, celle de la transition écologique et énergétique. Aussi, durant le salon, toutes les initiatives et innovations concourant à une industrie plus verte seront mises en avant » souligne Sebastien Gillet, directeur du Salon.

À l’initiative des organisateurs, l’ENSAM (Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers) mène actuellement une étude exclusive afin de dresser un premier bilan des actions mises en œuvre par les exposants et l’ensemble de la filière en matière d’industrie durable.

Cette analyse répond à trois objectifs, mesurer l’implication des industriels en faveur du développement durable (environnemental, social et économique), mettre en évidence les thématiques R&D abordées par les entreprises et les organismes de recherche industriels et identifier les politiques de développement durable des fédérations industrielles et de labellisation des pôles et clusters compétents.

Parmi les différents parcours de visite thématiques proposés par les organisateurs du salon, celui labellisé «Industrie durable» identifiera les stands des exposants sélectionnés pour leur démarche écologique et énergétique.

« Transition forte, l’écologie se veut au cœur de l’industrie du futur. Si la digitalisation est la première évolution qui vient à l’esprit lorsque l’on évoque l’industrie 4.0, il ne faut pas pour autant oublier que l'industrie de demain doit être absolument écologique. Économie circulaire, efficacité énergétique, mobilité, développement durable sont autant d’enjeux cruciaux qui doivent guider l’action des entreprises dès maintenant » précise Sebastien Gillet.

Pour évoquer ce sujet d’actualité, le jeudi 2 avril après-midi, le Plateau TV Global Industrie 2020 accueillera une grande table-ronde où plusieurs responsables industriels qui ont déjà engagé leurs entreprises sur la voie verte partageront leurs expériences. Les noms des intervenants seront dévoilés prochainement.

Le même jour, une keynote technologique du Cetim (Centre Technique des Industries Mécaniques) analysera « L’enjeu de la transition énergétique et environnementale et les opportunités pour les PME ».

20 grands secteurs industriels

Toujours côté environnement, les actions vertes remarquables seront récompensées dans le cadre des Global Industrie Awards, avec un prix spécial qui distinguera l’action exceptionnelle menée en 2019 par une entreprise en matière de transition écologique : électrification / hybridation, économie circulaire, efficacité énergétique, etc.

Placé sous le Haut patronage du Président de la République, Global Industrie bénéficie du soutien actif des autorités publiques, nationales et territoriales ainsi que des organisations socioprofessionnelles.

Le jeudi 2 avril 2020, le salon accueillera de nouveau le Conseil National de l’Industrie (CNI) organisé par le Ministère de l’Economie et des Finances.

De façon plus générale, les 2500 exposants de Global Industrie 2020, couvrant l'ensemble du monde industriel, aligneront une offre technologique universelle plus lisible. Cette offre va rassembler tout l’écosystème industriel (offreurs de produits, de solutions, équipementiers, sous-traitants, start-up, donneurs d’ordres, grands groupes), toute la chaîne de valeur (Recherche & Innovation, Conception, Production, Services, Formation...) et toutes les filières utilisatrices (transport & mobilité, énergies, agroalimentaire, infrastructures, biens de consommation, chimie, cosmétologie, pharmacie, défense / militaire, métallurgie, sidérurgie...).

Sur ce vaste salon qui reste cependant à taille humaine dans une atmosphère conviviale, visiteurs et exposants trouveront à coup sûr le produit, l’équipement, le savoir-faire ou la solution qu’ils recherchent, depuis la conception jusqu’à la production, en passant par les services associés.

Aussi, l’organisation générale a été améliorée. « Pour être exploitable à 100 %, cette offre pléthorique se devait d’être clarifiée. C’est pourquoi Global Industrie se réorganise autour de 20 grands secteurs industriels à savoir Smart tech, robotique, électronique, machines-outils, mesure-contrôle, matériaux semi-finis, outillage, équipements et fournitures industrielles, soudage, fixations, informatique, tôlerie, chaudronnerie, traitement des matériaux, (bois, textile et autres matériaux), usinage avec machines spéciales, fabrications additives, forge fonderie, plastiques, caoutchoucs et composites et enfin services. Cette sectorisation va permettre une meilleure lisibilité tant pour les exposants que pour les visiteurs », explique Sébastien Gillet.

Awards, Campus, Golden Tech et conférences

Pour autant, Midest, Industrie, Tolexpo et Smart Industries, gardent leur identité propre. Cependant, la nouvelle sectorisation, plus lisible va simplifier le parcours des visiteurs, en les aidants à préparer leur venue et à optimiser le temps passé dans les différents stands.

Chaque visiteur va trouver rapidement les fournisseurs qui l'intéressent et va avoir une vision complète et exhaustive de l'industrie dans son ensemble et de celle du futur en particulier. Cette sectorisation propose une lecture amont-aval de l'industrie autour de grandes thématiques réunissant les fournisseurs de matières premières, les fournisseurs de machines et d’équipements et ceux du « savoir-faire » (sous-traitants).

La sectorisation permet ainsi aux domaines de l’électronique et de la plasturgie d’élargir leur offre à l’ensemble de leur filière (Équipements de production, périphériques, savoir-faire & matières premières) et de proposer un nouveau secteur, celui des Fournitures industrielles.

Aux approches par savoir-faire et secteurs d’activités, le salon va proposer pareillement un accès géographique, imaginé pour les visiteurs qui cherchent plus spécifiquement des partenaires en région ou dans des pays particuliers réunis en plusieurs pavillons nationaux. Une dizaine des 13 régions françaises et une vingtaine de pays seront représentés.

Durant cette édition 2020, Global Industrie proposera un nouveau temps fort, celui des Golden Tech, concours inédit qui distinguera et récompensera les meilleurs professionnels de tous les métiers industriels (tous âges confondus), qui feront la fierté de l’industrie actuelle et celle du futur.

Ce concours vise à valoriser et promouvoir l’excellence industrielle, la variété des métiers et la richesse des savoir-faire industriels auprès du grand public et plus particulièrement des jeunes générations. En continu sur les quatre jours du salon, les Golden Tech feront la démonstration de l’excellence industrielle française via une dizaine d’équipes de professionnels qui vont s’affronter sur quatre thèmes, conception, production, automatisation et optimisation.

Durant le salon, dans la halle 6, un Campus répondra aux enjeux de croissance et de transmission des compétences des entreprises. Cet espace thématique dédié à l’emploi, à la formation et à l’attractivité des métiers industriels va servir à valoriser les savoir-faire, la richesse des filières et des carrières, les postes à pourvoir et les métiers du futur.

Parcours immersif et pédagogique unique, il a pour but de favoriser les échanges entre professionnels, étudiants, scolaires et demandeurs d’emploi.

L’association « Elles bougent » ayant pour objectif d’attirer les jeunes femmes vers les métiers de l’ingénierie, sera présente sur ce Campus avec la participation d’une cinquantaine de jeunes filles pour un concours vidéo en lien avec leur visite du salon. De multiples conférences animées par certains grands capitaines d'industrie, directeurs d'usine, responsables techniques, experts... animeront des Masterclass, Keynotes et tables-rondes technologiques ou stratégiques qui vont composer tout un programme d’allocutions de haute tenue.

« Village » axé sur l'intelligence artificielle

Visiteurs et exposants trouveront parmi les lauréats et les nominés des Global Industrie Awards, les solutions ou les partenaires qui leur permettront de devenir encore plus compétitifs. Au programme de cette édition 2020, six catégories (Performance productive, Nouvelle technologie, Réussite collaborative, Réalisation exemplaire, Mutation numérique et Solution responsable). Trois prix spéciaux seront aussi remis, prix Start-Up, prix de l'Industrie au féminin et prix de la transition écologique récompenseront les solutions les plus remarquables des exposants du salon. Rendez-vous donc le 11 mars 2020 pour connaître les nominés.

Evènement international majeur, Global Industrie 2020 se positionne comme l'un des principaux salons européens dédié à l'industrie car il met en œuvre de nombreuses actions pour accentuer ce leadership en attirant toujours plus de professionnels étrangers.

Nouveau point de ralliement des visiteurs internationaux dont la moitié d'entre eux sont des décideurs liés aux PME et ETI, le salon parisien séduira avec son positionnement d’espace de rencontres internationales incontournable pour les ambassadeurs et les dirigeants des principaux syndicats et fédérations industriels du monde entier.

D’ailleurs, Global Industrie 2020 met de nouveau cette année le cap sur le développement international et entend à moyen terme doubler son nombre de visiteurs étrangers en augmentant celui des pays représentés.

Aussi, le salon organise cette année de nombreuses actions à destination de plusieurs pays européens (Italie, Espagne, Portugal, Belgique, Suisse, Allemagne, Hongrie, République tchèque et Pologne), africains (Algérie, Tunisie, Maroc, Cameroun, Sénégal et Côte d'Ivoire) et asiatiques (Chine et Turquie).

Un salon véritablement international

A ce titre, le salon accueillera de nombreuses délégations internationales de visiteurs et dans le cadre des conférences et des personnalités internationales interviendront en traduction simultanée. De plus, un nouveau service de traduction (sur réservation) sera mis à la disposition des exposants pour leurs rendez-vous « business ». Dernière nouveauté, un village « Intelligence artificielle » (IA) sera installé au cœur du salon. D’une superficie de 1'000 à 2'000 m2, il sera implanté dans la partie Smart Industries et devrait rassembler de 100 à 150 sociétés spécialisées en Intelligence artificielle. Sur cet espace, des pavillons présenteront des sociétés nationales (grands groupes, PME, start-up) à la pointe de cette discipline du futur. Allemagne, Pays-Bas, Italie, Suède, Finlande, Espagne, Pologne, France, République tchèque en seront les acteurs avec intégré au Village, une salle de pitch qui verra intervenir les entreprises du secteur ainsi que les personnalités politiques qui se rendront sur l'exposition. Autant d’occasions à ne surtout pas manquer ! MSM

(ID:46358094)