Rechercher

Rétrospective Swisstech/Prodex 2016 : Springmann SA Exposer à Prodex deviendra-t-il un luxe ?

Auteur / Rédacteur: Gilles Bordet, rédacteur MSM / Gilles Bordet

Avec une large gamme de produits haut de gamme, l'entreprise Springmann SA s'est imposée sur le marché suisse comme un partenaire incontournable pour toutes entreprises activent dans le domaine de l'usinage par enlèvement de copeaux et par rectification.

Entreprises liées

Frédéric Springmann, Directeur Général de Springmann SA.
Frédéric Springmann, Directeur Général de Springmann SA.
(Image : Springmann SA)

Sur l'important stand de l'entreprise neuchâteloise, les visiteurs pouvaient voir de près plusieurs produits phares disponibles au catalogue de Springmann SA. La toute dernière machine Index G200 n'était pas encore disponible pour le salon (Ndlr : un article complet à ce sujet est à lire dans le MSM N°10 de 2016 ou sur notre site internet) mais les visiteurs ont pu admirer son ainée, la MS 16 C Plus ainsi que l'Index C100. Le tour automatique Traub TNL 32-11 et le centre d'usinage horizontale 4 axes Heller H 4000 complétaient la gamme de machines-outils par enlèvement de copeaux exposée. Le reste du stand était consacré aux produits Lipemec et Geibel & Hotz (Rectifieuses), EOS (Fabrication additive), Anca (Affûtage CNC 5 axes), Otec (Finition et polissage) et bien-sûr les bancs de mesure Zoller.

Malgré une conjoncture encore difficile la reprise semble de retour pour 2017, une bonne nouvelle pour tous les acteurs de la branche. Frédéric Springmann, Directeur Général de Springmann SA en dit plus à ce sujet :

Galerie d'images

MSM : Avez-vous constaté une reprise des commandes dans votre secteur ?

Frédéric Springmann : Après un début d’année plutôt modeste au niveau des entrées de commandes, nous serons finalement en mesure de boucler 2016 sur une note positive. Compte tenu du fait que certains secteurs industriels sont toujours « sur la défensive », il est rassurant de constater que bon nombre d’entreprises continuent d’investir, ce qui nous a également permis de gagner de nouveaux clients.

MSM : Quelles nouveautés avez-vous présenté cette année ?

Frédéric Springmann : Le visiteur qui s’est arrêté chez nous aura constaté que des produits éprouvés continuent d’évoluer en productivité grâce à de nouvelles fonctionnalités, tant « hardware » que « software ». Ces innovations ont touché quasi l’ensemble des procédés pour lesquelles nous avons des solutions à proposer.

MSM : Industrie 4.0 était le thème phare de ce salon. Avez-vous constaté un changement de tendance en lien avec cette nouvelle manière de produire ?

Frédéric Springmann : Pour nos partenaires, lesquels se situent déjà à la pointe du progrès, Industrie 4.0 représente plus une évolution qu’une révolution; ils ne partent donc pas d’une page blanche pour adapter leurs solutions au concept d’Industrie 4.0.

MSM : Quel Bilan tirez-vous de votre participation à Prodex ?

Frédéric Springmann : Nous avons cette année particulièrement apprécié la qualité des visiteurs pour une fréquentation cependant jugée habituelle. Il reste cependant la question fondamentale de savoir si ce salon, sur l’échiquier des très nombreuses expositions en Europe, se justifie toujours…, en ce qui nous concerne, nous n’en sommes pas convaincus. L’investissement étant pour la plupart des exposants très conséquent, la réponse sera peut-être un jour tout simplement dictée par des considérations économiques. MSM

(ID:44449888)