Jubilé 75 ans: Fabricant de machines de production liée à Pibomulti Emissa: 75 ans au service de la production et de la productivité

Rédacteur: Jean-René Gonthier

>> A l'occasion du jubilé de ses 75 ans, Emissa a ouvert ses portes au public. Les voisins, les familles des employés et bien évidemment les clients sont venus pour admirer les ateliers de production, au Locle.

Entreprises liées

Emissa: Le jour des portes-ouvertes, avec Pierre Boschi à la tribune. Le président et directeur général d'Emissa explique au nombreux public, l'évolution de l'entreprise au cours de ces 75 ans et tous les rebondissements...
Emissa: Le jour des portes-ouvertes, avec Pierre Boschi à la tribune. Le président et directeur général d'Emissa explique au nombreux public, l'évolution de l'entreprise au cours de ces 75 ans et tous les rebondissements...
(Image: MSM / JR Gonthier)

Ce fabricant de machines de production dédiées à l'horlogerie et à l'industrie automobile a fêté en novembre ses 75 ans d'existence.

Mécanique de précision

Les entreprises Emissa et Pibomulti ont donc accueillis de nombreux visiteurs. Ils ont découvert de nombreuses facettes de la mécanique de précision, voir de haute précision. En effet, la particularité de Pibomulti et de Emissa c’est de produire que du pur produit «Suisse Made» à 100%.

Galerie d'images
Galerie d'images avec 101 images

Pourquoi 100% ? Tout d’abord Pibomulti, fabricant d’accessoires de machines outils depuis plus de 30 ans, a investi pour avoir une autonomie dans la fabrication. Les visiteurs ont pu se rendre compte par eux-mêmes du cheminement des pièces soit de bruts, de lopins ou en barres jusqu'à la fabrication complète, y inclus le montage.

De la conception aux premiers copeaux

Tout d’abord visite du bureau d’études avec ses bureaux et logiciels de CAO, les ingénieurs, dessinateurs, ... puis vient le lancement de la fabrication avec tous les départements nécessaires à la production d’une pièce : débitage de la matière brute, tournage sur des machines CN à 2, 3 ou 5 axes, du fraisage sur des centres d’usinage sur machines 3, 4 ou 5 axes de petite moyenne et grande dimensions. EMISSA et PIBOMULTI usinent des pièces pouvant atteindre une masse de 4'000 kg. Les machines à pointer et aléseuses sont utilisées pour la mise en dimension optimum des pièces de précision. La rectification cylindrique est également un département de très haute précision, département qui usine les pièces, par abrasion, après les traitements thermiques, c’est à dire des pièces qui sont dures à coeur ou durcies superficiellement (la rectification plane). Le taillage d’engrenages et le rectifiage. Mis à part l'usinage par enlèvement de copeaux tel que le tournage, le fraisage et le rectifiage, on trouve chez Emissa également des machines EDM permettant d'usiner ou de découper des pièces par une succession de mini décharges électriques. Celles-ci créent une haute température très locale et permettent soit la pénétration d'une électrode ou alors le découpage via un fil. Il est à noter que l’électroérosion, est une technique permettant d’obtenir des pièces complexes de très haute précision même après les traitements thermiques.

Un check Point essentiel: Le contrôle qualité

Après chaque opération d’usinage, les pièces passent par le service qualité, c’est à dire un contrôle ordinaire ou tridimensionnel (machine à contrôle numérique) livrant un protocole de mesure. Tout cela est rendu possible par le bureau d'étude ou département CFAO, soit la fabrication assistée par ordinateur, département qui va réaliser les programmes d'usinage pour chaque type de machine. Monsieur Pierre Boschi, directeur et propriétaire d'Emissa ajoute encore: «Nous avons en fabrication plusieurs milliers de pièces. Pour cela il est nécessaire de savoir quelle pièce nous aurons besoin et à quel moment. Pour cela, nous avons développé à l’interne depuis plus de 15 ans un programme de gestion de fabrication qui nous permet à l’instant de savoir où nos pièces se trouvent, qui travaille dessus, le cheminement des pièces jusqu’à la mise au stock en ayant auparavant passé par le département gravage laser. Ensuite le magasin va sortir pièces et fournitures pour commencer le montage. Le montage mécanique des accessoires Pibomulti, le montage mécanique de bâti de machine Emissa, le câblage électrique, le montage hydraulique (tuyaux,raccordements), le montage des éléments pneumatiques et la mise en service des machines par la commande numérique. Seul les tôleries et carrosseries sont faites à l’extérieur.»

Comment tout maîtriser?

Tous ces départements se trouvent à l’intérieur de l’entreprise, ce qui signifie qu'Emissa a conservé la maîtrise totale de ses produits.

Le directeur est fier de pouvoir ajouter: «Tous nos clients sont impressionnés par les équipements et le fait d’avoir une maîtrise totale alors qu’à ce jour la plupart des fabricants de machines reçoivent des éléments faits à l’extérieur et sont assemblés ensuite. D’avoir un tel équipement est aussi très important pour les constructeurs. En cas de doute, ils peuvent aller voir le collègue pour demander conseil pour les guider dans leur décision.»

Le site web de l'entreprise Emissa est celui-ci. <<

(ID:37234640)