Du progrès dans la réalité virtuelle intéractive

Rédacteur: Jean-René Gonthier

>> Les développeurs de la start-up Eyescale, installés au Parc Scientifique de Neuchâtel, lancent une interface de programmation capable de créer un environnement virtuel doté d'interactivité. Neode devient à nouveau un générateur d'innovation.

Entreprises liées

Recomposition d'une forme volumique en utilisant le eVolve proposé par l'outil de rendu parallèle de Equalizer. (Image: www.equalizergraphics.com et Eyescale Software Sàrl.)
Recomposition d'une forme volumique en utilisant le eVolve proposé par l'outil de rendu parallèle de Equalizer. (Image: www.equalizergraphics.com et Eyescale Software Sàrl.)

La démocratisation de la 3D ouvre grand la porte à la réalité virtuelle. Maintenant que la TV en trois dimension arrive sur le marché, la prochaine étape consistera à interagir avec les objets dans cet environnement virtuel, comme s'il s'agissait du monde réel.

L'équipe d'Eyescale, hébergée chez Neode, le Parc scientifique neuchâtelois, vient de mettre au point une interface de programmation qui permet d'accélérer le processus de visualisation 3D. Le logiciel «Equalizer» simplifie la programmation de l'environnement et permet aux applications d'optimiser l'utilisation de nombreuses cartes graphiques, de plusieurs ordinateurs et de multiples processeurs. La rapidité d'exploitation, l'augmentation de la qualité graphique et la taille de l'affichage sont extensibles en fonction des besoins. On peut projeter l'image en très haute résolution, s'approcher et zoomer sur le plus petit détail sans perdre en qualité visuelle. De près ou de loin, il ne manque aucun pixel.

Galerie d'images

Rendre le logiciel accessible

Le développement de cette interface, commencé il y a 6 ans, vient enfin de voir le jour sous la version 1.0 qui sortira courant avril. En créant l'interactivité et en rendant les logiciels accessibles à tous les développeurs, la start-up vise à démocratiser cette technologie.

Pour l'heure, les coûts des équipements de réalité virtuelle les destinent à un usage industriel comme le secteur automobile. La visualisation 3D par l'interface d’Eyescale limite la fabrication systématique de prototypes.

Imaginez l'ingénieur faire le tour d’une voiture en taille réelle, ouvrir virtuellement la portière et regarder son intérieur sous tous les angles, alors que cette voiture n'existe pas encore physiquement ! Demain, cette technologie sera à votre disposition pour personnaliser la voiture de vos rêves. Aujourd’hui, de nombreux domaines s'intéressent à cette technologie comme l'horlogerie ou encore le secteur médical qui fait de plus en plus appel aux outils de visualisation 3D, lors d'une recherche de diagnostique ou d'une échographie. <<

(ID:26337690)