Un ambassadeur sportif de marque va ouvrir les portes du marché alémanique

Dixi Polytool fête ses 70 ans avec une star

| Rédacteur: Jean-René Gonthier

Un partenariat gagnant entre le sportif de haut niveau KARIEM et le fabricant high-tech d'outils DIXI POLYTOOL, Kareim Hussein et Marc Schuler CEO de l'entreprise.
Galerie: 45 photos
Un partenariat gagnant entre le sportif de haut niveau KARIEM et le fabricant high-tech d'outils DIXI POLYTOOL, Kareim Hussein et Marc Schuler CEO de l'entreprise. (Image: JR Gonthier)

>> Des annonces marquantes en ce début d'année, tout d'abord un beau jubilé, l'annonce d'un partenariat innovant avec une star sportive et un constat de réussite de la production complètement adaptée au Lean Management, mais ce n'est là que le début des manifestations marquant ces 70 ans de ce leader de l'outillage petit et précis.

DIXI Polytool, fabricant d’outils carbure monobloc, fête donc cette année ses 70 ans d'existence. C’est en effet en 1946 que la maison Les Paquerettes SA aux Brenets, pionnière dans l'usinage de carbure de tungstène, est achetée. En juillet 1968, la branche allemande (GmbH) est fondée, avec la création d’un département de réaffûtage ainsi qu'une usine fabriquant des outils en diamant monocristallin. Les années 2000 marquent l’expansion de la société rebaptisée DIXI Polytool :

  • En 2004, le rachat d’une participation majoritaire dans Diamant Werkzeug GmbH lui permet de s’ouvrir sur tout le marché des outils diamant, PCD et CBN.
  • En 2008, DIXI Polytool achète le fabricant français d’outils de forme Méca-Carbure afin de consolider sa position dans ce marché de niche à haute valeur ajoutée.
  • En 2014, DIXI Polytool rénove et agrandit son bâtiment.
  • En 2015, DIXI Polytool B.V. en Hollande est créé.

D’autres création de succursales sont déjà planifiées pour les années à venir.

Pour ce début d’année 2016, DIXI Polytool annonce son partenariat avec le champion d’Europe du 400 m haies, Kariem Hussein. Cette coopération coïncide avec le 70ème anniversaire de l’entreprise, beau cadeau pour une entreprise qui a toujours su se démarquer dans ce secteur qu’est la mécanique (Voir encadré).

Marc Schuler, CEO de DIXI Polytool s’explique : « DIXI Polytool est le leader incontesté du marché de l’outil de coupe carbure en Suisse romande, cette position a encore été renforcée ces 4 dernières années par d’importants investissements dans la force de vente et le marketing.

Pour compléter ce thème
 
Un partenariat efficace
 
Analogies entre deux champions

Un partenariat innovant et original

La Suisse alémanique en revanche, n’est à ce jour encore qu’un marché secondaire pour l’entreprise. Toutefois, le potentiel y est important et les possibilités et opportunités sont conséquentes pour DIXI Polytool. La coopération avec un ambassadeur associé à notre marque nous apportera un gain substantiel et rapide en notoriété.

Ainsi l'année 2016 sera donc une année riche en événement pour Dixi Polytool qui se démarque ainsi de ses concurrents en montrant une image novatrice et dépoussiérée très originale en face de ses concurrents. Car un tel partenariat entre une entreprise high-tech et un sportif de haut niveau est du jamais vu dans le domaine de la mécanique.

Efficacité, un défi au quotidien pour DIXI Polytool

Lors de l’annonce de ses 70 années d’existence, DIXI Polytool a également présenté les importantes améliorations de tout son système de production qui se sont produites ses 3 dernières années. Rappelons que Dixi Polytool c'est aussi 170 employés réalisant une production en trois équipes de 8 heures chacune ainsi qu'une équipe spéciale assurant une continuité en fin de semaine. Le personnel et son attitude positive face au projet de Lean Manufacturing a été bien évidemment un gage de réussite de cette transformation de l'entreprise. Et ce n'était pas gagné d'avance on cite souvent le fait que pas moins de 60 % des projets de Lean Manufacturing échouent à cause de facteurs humains.

La mise en place du Lean Manufacturing et plus particulièrement la mise en flux de toute la production, est désormais achevée et parfaitement réussie.

Ce projet de très longue haleine a impliqué la totalité du personnel de DIXI Polytool via une intelligence collective, du travail en équipe, un fort développement de responsabilité individuelle et une polyvalence accrue. Il est évident que le facteur humain est capital dans cette transformation car dans ce terme de «lean» se cache simplement le bon sens humain qu'il s'agit de réveiller.

Pourquoi un tel projet?

Une concurrence internationale relevée, un environnement économique incertain, un franc suisse fort ainsi qu’une volonté de gagner des parts de marché en Suisse et à l’étranger; voici l‘ensemble des facteurs ayant poussé le management à se lancer dans une démarche Lean.

Une entreprise «Lean» se caractérise par une logique d’organisation en flux et un système de management tendant à améliorer l’efficacité globale de l’entreprise en focalisant les ressources sur l’essentiel et en travaillant sur l’élimination de la non-valeur ajoutée ou des gaspillages: excès de stock, transports, mauvaise qualité, sur-qualité, non-optimisation des ressources. La phylosophie du lean n'est pas simple à mettre en place car il s'agit en fait d'une remise en question en continu.

Son directeur, Marc Schuler, explique que la mise en place du Lean a non seulement engendré un déménagement de toutes les machines dans la halle de production de près de 7’000 m2, qui a lui seul était un véritable défi car il se devait d’être fait sans perturber la production en cours, mais aussi et surtout, a constitué une véritable révolution en terme philosophique. En effet dans cette modification en profondeur la transparence totale dans la production est dévoilée. Tous les ratés se doivent d'être annoncés, non pas dans le but de punir les responsables mais de comprendre les raisons se cachant derrières ces rebuts...

Un défi réussi pour le bonheur de chacun

La perpétuelle remise en question de l’existant, tout au long du projet implique nécessairement une dimension émotionnelle. Il n'a semble-t-il pas été évident de gérer les hauts et les bas du personnel.

Par nature, l’homme est plutôt réticent au changement. Selon Marc Schuler, «il a donc fallu communiquer, discuter, convaincre et former...»

La direction tire d’ailleurs un grand coup de chapeau à ses employés pour leur ouverture d’esprit, leur engagement ainsi que la confiance manifestée au cours de ces 3 dernières années. Il a aussi été relevé qu'à l'issue de ces grands bouleversements les employés en ressortent avec de nouveaux atouts pour leurs carrières professionnelles car leur polyvalence sur le lieu de travail a nettement augmenté.

La mise en place du Lean Manufacturing visait plusieurs objectifs :

  • Gains en productivité notamment pour faire face à un environnement économique et monétaire de plus en plus complexe pour une entreprise suisse.
  • Réduction des ruptures de stock (il y a plus de 11'000 références dans le catalogue DIXI Polytool) pour créer ainsi un avantage compétitif supplémentaire.
  • Réduction des délais et temps de passage des produits sur-mesure d'une valeur de 5 jours.

Avant de passer à l’étape de mise en flux, un gros chantier de 5S a été réalisé à travers toute l’entreprise. Il s’agissait, d’une part d’éliminer dans chaque département, tout le matériel inutile à la création de valeur ajoutée. Ainsi, plusieurs tonnes de matériaux divers ont été jetés et recyclés. L’ensemble des places de travail a été nettoyé et rangé selon les désirs des employés afin d’optimiser les postes de chacun. Ensuite, des audits réguliers assurent le maintien des standards de rangement établis.

En parallèle, l’équipe «Lean», assistée d’un consultant externe a analysé et scanné tout le fonctionnement de l’entreprise afin de mettre en lumière toute piste d’amélioration. Puis, en collaboration intense avec les responsables de département et les référents Lean, des nouveaux flux d’entreprise ont été élaborés.

Malgré le peu de recul depuis la mise en place finale des flux, tous les indicateurs de planification et de production dont dispose DIXI Polytool sont au vert. Dans plusieurs cas, les améliorations dépassent même les attentes les plus optimistes.

Un projet dans la durée

C’est dans la durée que les véritables progrès pourront être fixés et les nouveaux axes d’amélioration définis ; car l’une des caractéristiques de la démarche Lean est qu’un tel projet est en constant mouvement et ne se termine réellement jamais…

Voyons maintenant quels sont les effets directs de ce projet pour les collaborateurs :

  • Ils travaillent dans des conditions de sécurité et de confort améliorées (ce d’autant qu’ils ont largement contribué à la nouvelle implantation).
  • Leur polyvalence est globalement augmentée via de nombreuses fonctions (internes et externes).
  • Un travail dans un cadre de totale transparence avec des indicateurs spécifiques clairs.
  • Des flux simplifiés et donc plus facilement compréhensibles.
  • Travaux et projets centrés sur le groupe.
  • Une meilleure distribution des responsabilités.

Dès début 2016, les améliorations au niveau de la production se feront via des projets d’amélioration très spécifiques, notamment des chantiers dits « Kaizen » (ou amélioration continue) qui permettent des actions ciblées en temps réduits.

En parallèle, 2016 sera marquée par la mise en place d’un « office Lean ». Trop souvent les projets Lean se réduisent à une action sur la production. Toutefois, des instruments spécifiques appliqués aux travaux administratifs permettent aussi des gains substantiels en efficience tant au sein d’un bureau donné qu’entre différents services administratifs.

D’ici à 2 ans, l’ensemble des usines et succursales de distribution seront passées à une démarche Lean en s’appuyant sur l’expérience gagnée sur le site du Locle. <<

Ajouter un commentaire

copyright

Ce texte est protégé par les droits d'auteur. Si vous désirez l'utiliser pour des besoins personnels veuillez consulter les conditions suivantes sur www.mycontentfactory.de (ID: 43815208 / Outillage)