Un nouveau défi réussi dans la technologie dentaire pour le mandrin de serrage powRgrip de Rego-Fix

Des inovations pour améliorer la vie des patients

| Auteur / Rédacteur: Source : Rego-Fix / Gilles Bordet

Usinage d'une empreinte dentaire dans un disque en PMMA avec le mandrin de serrage powRgrip de Rego-Fix.
Galerie: 6 photos
Usinage d'une empreinte dentaire dans un disque en PMMA avec le mandrin de serrage powRgrip de Rego-Fix. (Source : Phibo)

Phibo est une entreprise renommée en médecine dentaire numérique, dans laquelle la croissance et la compétence professionnelles sont encouragées à l'aide de solutions innovantes qui s’intègrent au quotidien et le simplifient et qui améliorent la vie des patients.

Phibo propose des produits et prestations qui englobent les systèmes d'implants, les prothèses CAO/FAO et les solutions numériques. Phibo est actuellement leader du marché en Espagne et joue un rôle important sur le marché latino-américain et dans différents pays d'Europe. Les prothèses individuelles sont fabriquées à proximité de Barcelone (Espagne) et à Bogotá (Colombie) par fusion sélective par laser et/ou fraisage. Le système de serrage d'outil powRgrip de Rego-Fix est un composant décisif du processus.

Sur la voie de l’internationalité

Depuis plus de 30 ans déjà, Phibo conçoit, produit et commercialise des produits dentaires et accorde à cet effet une importance toute particulière à la recherche et à l'innovation scientifique. Plus de 8'000 clients, plus de cinq millions d’implants fabriqués et 2,5 millions avec des prothèses personnalisées CAO/FAO reflètent la réussite de l'entreprise.

Sites de production des systèmes d’implants

Phibo utilise des tiges en titane calibrées en guise de matériau de départ pour les systèmes d'implants avec fabrication standardisée. Ces tiges sont ensuite usinées mécaniquement pour fabriquer différents produits tels que des implants, des pivots, des instruments cliniques. « Phibo dispose actuellement d'une gamme de plus de 2'000 références pour des produits standard », d'après Josep Pujol, Directeur d’exploitation du Groupe Phibo.

Il convient de souligner ici que le procédé de traitement de surface des implants brevetés par Phibo est une étape très importante pour permettre une ostéo-intégration parfaite.

Sites de production pour solutions CAO/FAO

Si les systèmes d'implants sont des produits standardisés, les prothèses fabriquées par CAO/FAO sont des produits entièrement personnalisés.

Les procédés CAO/FAO sont devenus incontournable dans la technique dentaire moderne et Phibo les met en œuvre depuis plus de 10 ans déjà en tant que précurseur de la branche et fabrique chaque jour des milliers d'unités de prothèses dans un cycle de production de 24 heures. Cette technique permet de personnaliser complètement les prothèses, pour une adaptation et une esthétique optimales.

Le procédé CAO/FAO commence par la prise d’empreinte. Celle-ci peut être réalisée soit numériquement si le technicien dentaire dispose d'un scanner intraoral dans son cabinet, soit de façon conventionnelle, avec des matériaux tels que le silicone, pour effectuer une numérisation par la suite. Dans les deux cas, les prothèses fabriquées par Phibo sont conçues en laboratoire à l'aide d'un logiciel CAO. Phibo fabrique ces prothèses à partir de différents matériaux tels que le cobalt-chrome, le titane et le zircon. Pour le cobalt-chrome, le procédé commence par frittage sélectif au laser avant d’être usiné mécaniquement dans différentes machines-outils dotées du mandrin de serrage powRgrip de Rego-Fix.

Les prothèses sont usinées mécaniquement à haute vitesse (coupe à grande vitesse HSC) dans plus de 20 centres d'usinage à commande CNC, 5 axes, avec des vitesses de broche pouvant atteindre 60'000 tours/min. Les raccords HSK-32 sont utilisés dans toutes les machines. « Lors de l'usinage, nous devons respecter une précision de 10 µm », souligne Eduard León, directeur de la production CAO/FAO chez Phibo. La raison pour laquelle la technique CAO/FAO de Phibo peut être mise en œuvre de façon aussi précise réside en grande partie dans les serrages powRgrip que Phibo utilise depuis le début. Le contexte de l’introduction a été l'achat d'une deuxième machine à commande CNC, car jusqu'à présent, seule des serrages ER (système manuel) étaient utilisés. La productivité et la précision devaient suivre la croissance de l'entreprise. On souhaitait en outre réduire le nombre de porte-outils, obtenir une simplification du serrage et créer un système durable. Des tests dont powRgrip est finalement sorti vainqueur ont été menés à cet effet. Pourquoi ? Car non seulement le système est construit de la façon la plus simple mais fonctionne aussi le plus rapidement et le plus précisément. Les temps d’arrêt ont ainsi pu être considérablement améliorés. Qu’en est-il de la longévité ? On travaille aujourd'hui encore avec les mêmes serrages que Phibo a achetés il y a plus de 10 ans ; ceux-ci fonctionnent avec une précision et une durée de vie des outils toutes deux inchangées. « Quand on veille à la propreté et au soin nécessaire lors du travail, on obtient un produit qui fonctionne de façon précise pendant de nombreuses années », explique Oscar Velilla, Directeur de GerSwiss Ibérica Technology, qui représente Rego-Fix en Espagne en tant que revendeur. « Dans les serrages classiques, serrés à la main, le filetage est soumis à une certaine usure ou à certaines déformations. Avec la pince de serrages powRgrip, il n’y a pratiquement aucune usure lors du serrage et du desserrage. La même précision peut donc être garantie après des milliers de cycles de serrage. »

Qualité de surface optimale

La technique CAO/FAO de Phibo permet de fabriquer une grande variété de produits. Chaque dent et chaque prothèse est unique. Quelques procédés qui permettent une fabrication en série peuvent toutefois être standardisés. « Nous connaissons la durée de vie des outils. Et nous savons combien d'usinages peuvent être réalisés », souligne Eduard León. Au cours des dernières années, la technique CAO/FAO a optimisé chez Phibo aussi bien les stratégies d'usinage que les procédés de fabrication. Les serrages powRgrip ont été pleinement pris en compte lors de ces analyses. L'usinage HSC a ici contribué de façon décisive à l'optimisation des procédés et de la fiabilité grâce à une concentricité élevée de l'assemblage de 3 µm. À ce jour, la technique CAO/FAO de Phibo dispose d'une large palette d'appareils pour pouvoir analyser les processus et garantir que les valeurs cibles sont atteintes et les processus optimisés. L'attachement powRgrip propose également une aide à la décision lors de la coordination précise des paramètres de processus, pour atteindre une qualité constante de façon efficiente et avec une faible plage de tolérance. « La qualité de surface, que nous obtenons avec l’amortissement des vibrations est idéale pour nous », complète Eduard León. powRgrip peut démontrer cet amortissement des vibrations en tant que système basé sur une pince de serrage et un porte-outil, en guise d’avantage par rapport aux systèmes de porte-outils utilisant le principe du serrage thermique (frettage). Il en résulte un amortissement optimal et ainsi un comportement nettement amélioré en termes de vibrations dans l’application d'usinage.

Des atouts convaincants

Eduard León récapitule en déclarant que powRgrip se distingue avant tout par un maniement facile et fiable. Des contrôles ne sont pas nécessaires si l'installation est utilisée avec soin : après des millions de processus CAO/FAO, réalisés de façon individuelle, Phibo peut jouir d’un niveau élevé de répétabilité et de concentricité. Eduard León complète : « Une longue durée de vie avec une qualité et une précision élevées, telles sont les forces du powRgrip. » MSM

Ajouter un commentaire

copyright

Cette contribution est protégée par le droit d'auteur. Vous voulez l'utiliser pour vos besoins ? Contactez-nous via: support.vogel.de/ (ID: 46194096 / Outillage)