Rechercher

Amsler & Frey ont reconduit leur confiance en Fehlmann en investissant dans la VERSA 645 linear Des délais d'exécution drastiquement réduits

| Auteur / Rédacteur: Auteur : Manfred Lerch / Marina Hofstetter

Développer les capacités de production et réduire les délais d'exécution, tel était l'objectif de Amsler & Frey à Schinznach lors de l'investissement en 2018 et 2019 dans deux centres d'usinage 5 axes VERSA 645 linear. Depuis lors, dynamique, avance et stabilité sont au plus haut niveau, sachant qu'Amsler & Frey se concentre sur les pièces en plastique, des matériaux qui ne sont pas toujours simples à usiner.

Entreprises liées

La diversité des plastiques à usiner est grande chez Amsler & Frey. Sont travaillés des matériaux souples tout autant que des matériaux abrasifs ou durs comme la pierre.
La diversité des plastiques à usiner est grande chez Amsler & Frey. Sont travaillés des matériaux souples tout autant que des matériaux abrasifs ou durs comme la pierre.
(Source : www.peterruggle.ch)

Amsler & Frey investit continuellement dans les nouvelles technologies, et c'est ainsi que le responsable de production, Thomas Gloor, décida en 2018 qu'il était temps, après plus de 10 ans, de remplacer les deux Picomax 90 de la cellule de fabrication automatisée. Malgré les expériences positives faites avec les deux machines Fehlmann, un comparatif détaillé fut réalisé. L'objectif était, en utilisant les automatisations pré-existantes, d'augmenter la capacité de production en réduisant les temps d'exécution et les délais de mise en place. Bien qu'Amsler & Frey n'était pas à la recherche de la seconde par composant, pour Thomas Gloor, cela faisait forcément partie du comparatif : « Nous travaillons aussi avec des machines comparables de la concurrence, mais la VERSA 645 linear était pour nous la référence absolue dans cette catégorie de performance pour les machines 5 axes. Cela commence par l'intégration à l'automatisation existante et se poursuit avec la dynamique et l'entraînement de l'axe rotatif et pivotant. Avec ce nouvel investissement nous voulions également planifier l'avenir, avec la fabrication de plus de pièces en série et de composants à l'aide de l'automatisation. Indépendamment de cela, le service après-vente est également un point essentiel à prendre en compte. Nous avons fait d'excellentes expériences avec Fehlmann. »

Des matériaux difficiles à usiner

La diversité des plastiques à usiner est grande chez Amsler & Frey. Sont travaillés des matériaux souples qui coulent encore après usinage et présentent d'importantes modifications de forme, tout autant que des pièces chargées de fibres de carbone abrasives ou des verres époxy durs comme la pierre. Alors que l'usinage de certains plastiques produit un flot continu et régulier de copeaux, les centres d'usinage doivent aussi garantir la stabilité nécessaire à l'usinage de plastiques durs. Il n'existe pas de manuels ou de tables pour les données de coupe, tout est basé sur l'expérience.

Galerie d'images
Galerie d'images avec 8 images

À Schinznach, le fait est également que le fraisage se fait exclusivement à sec avec un refroidissement à air. Une situation délicate surtout la nuit lorsque le travail se fait sans personnel. Michael Rüthi, responsable de l'automatisation du fraisage n'y voit cependant aucun problème : « Nous usinons des composants avec des tolérances inférieures à quelques centièmes de millimètre. Nous tournons la nuit sans personnel jusqu'à 30 000 tr/min avec des avances élevées. Les machines et les broches Fehlmann sont parfaitement stables. »

Une flexibilité absolue même en automatisation

Les responsables d'Amsler & Frey ont constaté une réduction énorme des délais d'exécution, mais ils n'en donnent pas tout le crédit aux vitesses de coupe élevées. Les délais de mise en place et la dynamique des machines jouent le rôle prépondérant. Le magasin à outils de 200 places contribue à réduire les temps d'exécution. Marcel Heiniger, chef d'atelier production voit également un avantage considérable avec la VERSA 645 linear au niveau de la dynamique : « Les différences au niveau des vitesses de coupe, des avances ou de la dynamique sont frappantes comparées aux anciennes machines. Tout cela est nécessaire pour améliorer les temps de production. Nous avons par exemple réduit le temps d'usinage par deux sur un composant du domaine médical comprenant de nombreux contours 3D. Cela signifie que nous avons réduit le temps d'usinage par palette de trois heures à 80 minutes. Pour moi, la VERSA 645 linear est unique en son genre dans cette catégorie de performances. »

La flexibilité des possibilités d'automatisation des centres d'usinage Fehlmann est un autre avantage. Chez Amsler & Frey, les tailles des séries varient fortement, du prototype jusqu'à plus de 10 000 pièces/an. Il s'agit le plus souvent de séries de 10 à 20 pièces avec jusqu'à 10 types ou tailles différentes. C'est la raison pour laquelle l'automatisation ne doit pas dépendre pas de la taille des série. Jusqu'ici, tout fonctionne parfaitement avec le Robot Multi (ERM) d'Erowa, avec 75 places pour palettes ITS-148 et 5 palettes UPC, mais s'il fallait remplacer cette cellule d'automatisation, cela ne poserait aucun problème avec les deux VERSA 645 linear.

Cette cellule d'automatisation a été complétée avec le Fehlmann MCM (Milling Center Manager). Le logiciel MCM commande et surveille machine et robot. Un tableau des tâches clair compile l'ordre des productions, les points zéro, etc.

L'investissement dans les deux centres d'usinage Fehlmann a donc apporté entière satisfaction à Amsler & Frey. D'autant plus que, selon Thomas Gloor, la VERSA 645 linear permet également, par rapport à des offres comparables, de fabriquer sans extensions optionnelles. « Fehlmann est réputé pour la précision. Dans ce comparatif, pour nous, le prix et le service était également importants. Et nous avons ensuite été étonnés du niveau de prix, car Fehlmann était réellement compétitif avec des machines comparables. » MSM

(ID:46863856)