Rechercher

Le nouveau logiciel de collecte de données MT-LINKi testé avec succès par l’entreprise jurassienne Cyberis SA Cyberis SA teste avec succès le logiciel MT-LINKi de Fanuc

| Auteur / Rédacteur: Auteur : Michel Pech / Gilles Bordet

Cyberis SA est une entreprise familiale de décolletage basée au cœur de l’arc Jurassien. Véritable laboratoire d’idées, l’entreprise a choisi d’être partenaire de Fanuc Suisse pour devenir le premier client test pour le logiciel de collecte de données MT-LINKi. Après seulement 1,5 mois d’utilisation, l’essai est plus que concluant.

Entreprises liées

Dans un atelier clair, propre et bien organisé, les centres de décolletage de dernière génération sont désormais reliés au logiciel MT-LINKi pour la collecte et l’analyse des données de production.
Dans un atelier clair, propre et bien organisé, les centres de décolletage de dernière génération sont désormais reliés au logiciel MT-LINKi pour la collecte et l’analyse des données de production.
(Source : Fanuc/Cyberis)

Depuis plus de 60 ans, la famille Bourquard a hissé l’entreprise Pibor ISO SA au sommet du décolletage de précision. L’horlogerie, la bijouterie, les microtechniques et les medtech constituent les secteurs privilégiés bénéficiant de ce savoir-faire d’excellence, servis par un parc machines intégrant les plus récentes technologies. Au début des années 2000, la famille Bourquard décide de racheter l’entreprise Varin Décolletage, dans le Jura Suisse, qui devint Cyberis SA. Sous l’impulsion de Cédric Bourquard, un travail considérable d’organisation et un fort investissement porte Cyberis SA au meilleur niveau du décolletage pour la fabrication de vis, axes, tubes et autres composants cylindriques, l’habillage et le mouvement horloger en métaux précieux et alliages spéciaux. Reconnue par les certifications RJC-COP et RJC-CoC délivrées par le « Responsible Jewellery Council » pour son sens de la responsabilité sociale et environnementale, ainsi que pour la traçabilité de ses produits en métaux précieux, l’entreprise Cyberis SA fait désormais partie des références dans son domaine. L’entreprise est aussi certifiée ISO 9001:2015 et possède un système de management de la qualité complètement intégré.

Sous la direction de Christian Zanetta depuis 2016, la pérennisation de l’entreprise s’accompagne d’un investissement technologique constant. Avec Patrick Frund, responsable ICT de Pibor ISO SA et Gaëtan Sprunger, chargé de projet pour les deux sociétés, les trois responsables ont réuni leurs énergies et leurs compétences pour intégrer le logiciel de gestion des données de production MT-LINKi, conçu par Fanuc et proposé par son entité suisse Fanuc Switzerland. Ils ont été les premiers à le faire en Suisse. Et ils ont très bien réussi, comme nous avons pu le constater, début décembre 2019.

Galerie d'images
Galerie d'images avec 11 images

« La simplicité d’emploi de MT-LINKi nous a séduits »

« Lorsque Fanuc nous a présenté le logiciel de collecte et gestion de données de production MT-LINKi, sa simplicité de mise en œuvre et sa facilité d’utilisation nous sont apparues comme les gages d’une meilleure visibilité de notre production, avec efficacité et rapidité. » explique Christian Zanetta en préambule. La complexité de la plupart des logiciels ERP ou MES fait effectivement reculer beaucoup de PME devant leur difficulté d’intégration. Le fait de devenir un client test en intégrant le premier logiciel MT-LINKi en Suisse n’a pas rebuté les responsables de Cyberis SA, bien au contraire. « Très abordable (12'000.- CHF pour 100 machines ndlr), le prix du logiciel nous a permis de tenter l’expérience sans risque économique. » affirme Patrick Frund. « Et Cyberis SA a pour mission d’innover en méthodes de production. » rajoute Christian Zanetta. Installé en production depuis seulement une quarantaine de jours, le logiciel de gestion des données était déjà relié à 95% des machines de production lors de notre visite.

Responsable de cette mise en place, Gaëtan Sprunger soulignait la facilité d’installation et de mise en œuvre du logiciel « Toutes nos machines ou presque sont équipées de CN Fanuc. Il suffit d’une connexion physique de type réseau sur la CNC pour relier celle-ci au logiciel, comme un système plug-and-play » disait-il. Grâce aux compétences du jeune informaticien, ainsi qu’à la convivialité du système MT-Linki, la formation et l’assistance proposées par Fanuc Switzerland n’ont pas été nécessaires à sa mise en place. Les seules difficultés sont venues de logiciels propriétaires de gestion de données de certaines machines, mais elles ont été réglées. Les données recueillies par MT-LINKi sur les machines-outils, les robots et autres équipements contrôlés numériquement sont collectées via le protocole FOCAS sur un PC dédié. Ces données sont accessibles, sous forme brute ou sous formes de tableurs et graphiques, sur n’importe quelle tablette ou smartphone ayant un accès autorisé, tout cela grâce à la technologie du Web. Dans l’atelier, un écran géant informe directement les régleurs sur machine de la réalité industrielle concrétisée par cette collecte et ces analyses.

Informations additionnelles
Infos
MT-LINKi au centre des connexions 4.0

En complément, ce logiciel contribue à préparer les machines à l’internet des objets IoT. Les informations en provenance des différents capteurs peuvent ainsi être collectées et les données transmises au PC. Elles peuvent être retransmises sur tablettes ou Smartphone en fonction d’autorisation d’accès prédéterminées. Les données collectées par MT-LINKi peuvent être aussi transmises à un superviseur d’entreprise de type MES (Manufacturing Execution System) ou ERP (Enterprise Resource Planning) afin de tenir compte de l’analyse des données collectées dans le pilotage de la production. Le logiciel MT-LINKi est très accessible économiquement et techniquement. Le personnel d’atelier et l’encadrement peuvent se l’approprier facilement, comme un outil les aidant dans leurs tâches quotidiennes d’analyse factuelle et de gestion rationnelle. Facile à mettre en place, il permet à toutes les entreprises, même les plus modestes, d’analyser rapidement leurs données de production afin de les optimiser, dans le cadre de l’usine numérique.

Autres informations :
fanuc.ch

(ID:46390156)