Rechercher

A propos de la formation, d'un métier de base à mi-chemin entre Industrie et bâtiment Constructeur et constructrice métallique

| Rédacteur: Jean-René Gonthier

>> Voilà un métier peu connu de nos industries se situant à mi-chemin entre le soudeur industriel, s'apparentant au menuisier métallique et capable de maitriser la tôle sous toutes ses formes ainsi que des assemblages mécano-soudés. Un concours national est en cours et permet régulièrement de savoir quel apprenti s'en sort avec brio et pourra rivaliser avec les autres constructeurs d'autres pays. Description des objectifs de Swissskills.

Entreprises liées

Exemples de réalisations d'un(e) constructeur/constructrice métallique.
Exemples de réalisations d'un(e) constructeur/constructrice métallique.
(Image: www.metalromandie.ch)

Les tâches liées à ce métier sont variées et touchent de multiples domaines. Le constructeur métallique peux exercer un travail physique et manuel, à l'extérieur comme à l'intérieur.La construction métallique repose sur un travail d’équipe : la réussite dépend de chacun de ses membres. Le travail avec le métal est fascinant et à la fin de la journée, cet artisan a la satisfaction de voir une réalisation concrète et bien palpable de son œuvre, car certains ouvrages d'architecture laisserons une empreinte durable.

Un métier très varié

La profession de constructeur(trice) métallique est très variée. Il (elle) travaille aussi bien à l'atelier qu'à l'extérieur. Il/elle façonne des matériaux divers, tels que: l'acier, l'acier inoxydable, l'aluminium, les matières synthétiques, les matériaux isolants et le verre. Il/elle construit des balustrades, des escaliers, des ponts, des portes, des portails, des jardins d'hiver, des façades métalliques pour des immeubles d'habitation ou administratifs et même pour des usines complètes.

Galerie d'images
Galerie d'images avec 17 images

Lien vers ce métier sur Orientation.ch ou sur go4metal.ch

Qui sont les meilleurs?

Récemment une sélection des meilleurs apprentis de cette branche a commencé pour le concours national swiss skills de Martigny 2016. La première étape, soit la première sélection s'est déroulée le 16 janvier. Ainsi, l'Ecole de la Construction à Tolochenaz a accueilli 16 jeunes constructeur métallique de toute la Suisse romande pour cette première étape. Les candidats ont dû réaliser une pièce en 4 heures selon les instructions données. Un comité d'expert a ensuite évalué les travaux. 

Et six candidats ont été retenu pour continuer l'ascension vers le Swissskills puis vers les EuroSkills et les WorldSkills...

Les 6 candidats retenus participeront à une deuxième journée le lundi 4 avril 2016 à l'Ecole de la Construction à Tolochenaz :

  • Thierry Saugy, de Ouvrages Métalliques SA à Nyon, www.omsa.ch

Les notes obtenues lors des examens de fin d'apprentissage seront également prises en compte pour la sélection finale. Lors de la troisième étape, soit du 15-19.08.2016, les 4 candidats finalement retenus pour le concours national SwissSkills participeront à une semaine d'entrainement à l'Ecole de la Construction à Tolochenaz.

Et finalement, le SwissSkills – championnat suisse des Constructeurs métalliques 2016 se déroulera pendant 4 jours à Martigny entre le 30 septembre et le 9 octobre 2016.

(ID:43869172)