Entraînement direct de très grande ouverture et aux performances élevées Compromis couple-vitesse optimal pour le DM66200H

Auteur / Rédacteur: Source : Faulhaber / Marina Hofstetter

Avec la série DM66200H, Faulhaber inaugure une nouvelle catégorie de performances pour les moteurs à ouverture interne. En tant qu'entraînement direct, le nouveau moteur à arbre creux fonctionne sans jeu et peut être facilement intégré dans diverses applications.

Entreprises liées

Moteur à arbre creux DM66200H.
Moteur à arbre creux DM66200H.
(Source : Faulhaber)

Il atteint des performances élevées tant en termes de vitesse que de couple. Son ouverture exceptionnellement large a un grand diamètre de 40 mm. Il se caractérise par un poids faible et une conception extrêmement plate. Son usure minimale (seulement du roulement) en fait l'entraînement idéal pour un fonctionnement continu sans entretien.

Le moteur à arbre creux DM66200H apporte une solution d'entraînement complètement nouvelle pour les applications qui nécessitent une ouverture très large. Le rotor tourne autour de l'ouverture et entraîne directement la mécanique disposée autour sans rapport de transmission. La technologie éprouvée des moteurs pas à pas de Faulhaber est utilisée à cet effet. De par sa conception, il est très économe en énergie et ne nécessite ni frein ni codeur.

Couple, vitesse, précision

Avec sa grande ouverture, la masse mobile du rotor est faible, permettant des vitesses de rotation allant jusqu'à 2000 tr/min. Le moteur atteint un couple dynamique allant jusqu'à 180 mNm et peut déplacer des charges importantes en conséquence. Avec une haute résolution de 1,8° en pas entier, il peut effectuer des tâches de positionnement en boucle ouverte avec précision.

Développé à l'origine pour des applications d'optique de précision, le moteur à arbre creux DM66200H convient à un large éventail d'applications. Il peut, par exemple, être utilisé partout où une ouverture est nécessaire au passage de câbles ou de gaz, de liquides ou de signaux lumineux. Outre le domaine de l'optique (pour, par exemple, la commande de microscopes, d'ouvertures, de zooms, de faisceaux laser…), il peut être utilisé pour les turbines et les prothèses, en robotique ou dans de nombreuses tâches de régulation et de positionnement. Parmi les autres applications possibles figurent encore les tables rotatives, les antennes et les valves d'air et de gaz.

Une nouvelle approche supérieure

Il existe un certain nombre d'autres technologies d'entraînement à ouverture centrale qui en principe conviennent aux mêmes applications. Mais elles présentent toutes des inconvénients spécifiques :

  • Dans le cas des moteurs conventionnels à arbre creux, la taille de l'ouverture est limitée, en règle générale à 11 mm.
  • Les moteurs couple ne peuvent pas atteindre des vitesses élevées en raison de leur grande masse en mouvement. Ils sont relativement coûteux et ils s'avèrent extrêmement difficiles à intégrer dans l'application respective.
  • Les tables rotatives à ouverture centrale nécessitent une transmission et une mécanique complexe. Le jeu qui en résulte inévitablement doit être compensé au moyen de mesures élaborées avant qu'elles ne puissent être utilisées dans des applications de précision. Cela augmente aussi considérablement les frais et les efforts requis pour l'intégration des systèmes. En outre, de nombreuses pièces d'usure sont impliquées, ce qui entraîne un besoin élevé de maintenance.
  • Les moteurs pas à pas hybrides avec technologie à réluctance nécessitent un volume et un poids nettement plus importants pour atteindre des performances comparables.

Le nouvel entraînement de la série DM66200H ne présente aucun de ces inconvénients. Grâce à la technologie des moteurs pas à pas, il est capable d'atteindre un équilibre vitesse-couple optimal avec un poids et un volume minimaux.

MSM

(ID:47069058)