EPHJ-EPMT-SMT 2019 - Présentation de l'exposant Stäubli SA

Comment robotiser les manipulations sensibles ?

| Auteur / Rédacteur: Source : Stäubli SA / Jean-René Gonthier

Chargement des 
aiguilles sur les posages de la machine Lecureux de chassage et de contrôle.
Galerie: 5 photos
Chargement des 
aiguilles sur les posages de la machine Lecureux de chassage et de contrôle. (Source : Stäubli AG)

Chez Lecureux, des manipulations sensibles, tout en douceur sont assurées grâce aux robots Stäubli... Ou comment confier des opérations délicates habituellement effectuées par la main humaine à des robots ?

La tendance, que l’on rencontre très souvent dans l’industrie manufacturière pour l’automatisation de procédés de fabrication, consiste à confier les tâches simples et répétitives à des robots afin de conserver les valeurs ajoutées que l’homme peut apporter aux opérations complexes ou délicates.

Le challenge qui a été relevé ici consistait à faire exactement le contraire. La pénurie de main d’œuvre qualifiée a poussé une maison horlogère à faire appel au savoir-faire de la société Lecureux en automatisation et techniques d’assemblage pour relever ce défi.

La dextérité des robots Stäubli

Ce défi est un développement et la fabrication d’une ligne de garnissage comportant les opérations de chargement de mouvements, de redressage des pieds de cadrans, de la dépose de ceux-ci sur le mouvement, du calage du saut de calendrier, du chargement et chassage des aiguilles, ainsi que du nettoyage des boîtes et emboitage du mouvement. En amont de cette ligne, on trouve également une station indépendante de tri et de contrôle des aiguilles permettant de les conditionner sur des supports adaptés à une automatisation. Lecureux a donc conçu une ligne automatique de 12 mètres de long répondant à ce cahier des charges et comportant 4 stations robotisées (soit 6 robots Stäubli TX2-40) ainsi que 4 postes semi-automatiques pour opérateurs avec comme objectif une capacité journalière de 3'000 têtes de montre.

La précision des robots Stäubli a permis de manipuler les aiguilles que ce soit dans la cellule indépendante qui effectue le tri et le contrôle des fournitures – grâce à un préhenseur type barillet muni d’un éclairage interne pour la mesure du trou d’aiguille – ainsi que dans les 2 stations automatiques de dépose des aiguilles sur les posages des machines de chassage. La compacité de mouvement des modèles TX2 a même permis de loger 2 robots dans une cellule n’ayant que 1 m2 de surface au sol !

Redresser les pieds de cadran avec un robot

Une autre cellule comprenant également 2 robots TX2-40, s’occupe du chargement de mouvements et de cadran dans les posages de travail de la ligne de transfert. La finesse de trajectoire reconnue des robots Stäubli a même permis de redresser les pieds de cadran avant leur mise en place sur les mouvements.

Les préhenseurs équipant ces robots sont munis d’un système de vision offrant une grande flexibilité dans les contrôles exécutés par les robots. Les nouvelles possibilités d’amenée d’énergie et de bus de terrain intégrés dans le bras robotisé ont permis la conception de ces systèmes de préhension intelligents et complexes, tous réalisés par la maison Lecureux.

Aujourd’hui, cet équipement est entré en production sur le site du client horloger. Et ce projet démontre que lorsque tous les bons ingrédients – expérience, compétences, choix technologiques, partenaires - sont réunis, le succès est évidemment au rendez-vous pour ceux qui osent se dépasser pour relever de nouveaux défis et faire avancer le savoir-faire suisse en automatisation de pointe en microtechnique. MSM

Ajouter un commentaire

copyright

Ce texte est protégé par les droits d'auteur. Si vous désirez l'utiliser pour des besoins personnels veuillez consulter les conditions suivantes sur www.mycontentfactory.de (ID: 45913320 / Horlogerie)