Interview avec Ralf Schindel, CEO de Prodartis Comment la fabrication additive évolue-t-elle?

Auteur / Rédacteur: Propos recueillis par Jean-René Gonthier / Jean-René Gonthier

Afin d'avoir un aperçu de cette nouvelle technologie, nous nous sommes adressés à des spécialistes du secteur. Trois questions posées au patron et propriétaire de Prodartis AG.

Fournisseurs liées

Ces ressorts réalisés en SLS permettent de maintenir en place des tubes. Une application spécifique pour les laboratoires.
Ces ressorts réalisés en SLS permettent de maintenir en place des tubes. Une application spécifique pour les laboratoires.
(Source : Prodartis)

Cette firme appenzelloise a plusieurs cordes à son arc. Elle propose de la sous-traitance en fabrication additive, du prototypage rapide et des pièces pour le medtech. Soit des prototypes ou pièces unitaires pour le marché médical. C'est-à-dire la livraison d'un modèle 3D réalisé à partir d'une tomographie à résonance magnétique. C'est là une aide incomparable pour les chirurgiens, leur permettant de tester les bons gestes avant que le patient n'arrive sur la table d'opération.

MSM : Quels services de sous-traitance en fabrication additive proposez-vous sur le marché suisse ?

Ralf Schindel : Notre entreprise Prodartis AG est un sous-traitant actif dans la fabrication additive et fournissant des services de haute qualité. Les pièces en matière synthétiques sortant de nos atelier ont une qualité s'approchant de très près à celle de l'injection plastique de grande série ! Ce n'est pas rare de produire de larges séries dépassant les 10'000 pièces. Nous utilisons la technique de Selective Laser Sintering et à partir de l'été 2017 nous pourrons produire des pièces avec la nouvelle technologie de HP dénommée Multi Jet Fusion.

Galerie d'images

MSM : Quels sont les défis et les chances de ce secteur en pleine mutation ?

Ralf Schindel : La tendance actuelle est de proposer des produits individualisés à l’extrême. Les produits sont de plus en plus personnalisés induisant de fait une diminution du nombre de pièces identiques à produire. Avant des séries de 100'000 pièces étaient habituelles désormais il faut plutôt compter sur plusieurs séries de 10'000 pièces ou même des séries d'un millier de pièces seulement. Cette évolution vise les technologies de production flexibles alternatives telles que la technologie de fabrication additive sélective Frittage Laser (SLS) ou la technologie Fusion multi Jet. Nous sommes dans un marché en pleine croissance.

prodartis AG soutient les développeurs de produits dans la mise en œuvre et le «Design for AM» de leurs nouveaux produits. Pour les ingénieurs de conception, les développeurs et les concepteurs de produits, nous proposons aussi une formation.

MSM : Citez au moins un atout essentiel que vous proposez par rapport aux services proposés par vos concurrents ?

Ralf Schindel : Nous sommes fortement concentrés sur la production à grande échelle dans le «3DPrint». C'est pourquoi notre entreprise axe prioritairement son travail sur une haute qualité alors que la productivité n'arrive qu'en deuxième position.

MSM : Merci pour vos réponses. MSM

S'abonner à la newsletter maintenant

Ne manquez pas nos meilleurs contenus

En cliquant sur „S'abonner à la newsletter“, je consens au traitement et à l'utilisation de mes données conformément au formulaire de consentement (veuillez développer pour plus de détails) et j'accepte les Conditions d'utilisation. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre Politique de confidentialité.

Dépliez pour les détails de votre consentement

(ID:44585941)