Interview exclusive avec Alfonso Panichella, directeur de Cenit AG

Catia et 3D Experience les grands noms de la CFAO en Europe

| Rédacteur: Jean-René Gonthier

Alfonso Panichella, directeur de CENIT (Schweiz) AG.
Galerie: 5 photos
Alfonso Panichella, directeur de CENIT (Schweiz) AG. (Image: CENIT (Schweiz) AG)

>> Entretien exclusif avec Alfonso Panichella, directeur de l'entreprise Cenit Schweiz AG sur l'avenir de la CAO dans le cadre des nouvelles tendances au sein des entreprises helvétiques à l'heure du Cloud, de Big Data et du concept d'industrie 4.0, qui a tendance à se répandre en Europe et en Suisse également.

MSM: Comment réalisez-vous votre chiffre d'affaires, quel est votre modèle économique. (Vente de licence, location temporel d'un droit d'utilisation, contrat étendu comprenant achat et mise à jour...)?

Alfonso Panichella: En tant qu'acteur majeur, Cenit AG réussit activement depuis plus de 27 ans en tant que spécialiste en conseil et en logiciels pour l'optimisation des processus d'entreprise dans les domaines de l’Usine Numérique, de la Gestion du Cycle de Vie Produits (PLM), de la Gestion de l'Information Entreprise (EIM), de l'Optimisation et l’Analytique Commerciales (BOA) et de la Gestion des Application (AMS). Nous commercialisons nos propres solutions logicielles ainsi que les solutions standards de nos différents partenaires qui sont leaders sur leurs marchés (Dassault Systèmes, SAP et IBM). L'entreprise emploie plus de 700 collaborateurs dans le monde. Ils travaillent pour des clients issus, entre autres, des industries automobile et aéronautique, de la construction de machines, de la construction d'outils et de moules, des prestations de services financiers, du commerce et des biens de consommation. Notre chiffre d'affaires se compose à la fois de la vente de logiciels et de leur maintenance, ainsi que du conseil et de la prestation de services à forte valeur ajoutée.

MSM: Vous n'êtes pas la seule enseigne à vendre ce type de logiciel, comment est-il encore possible de se distinguer de son voisin?

Alfonso Panichella: Tout d’abord, nos équipes de services consulting et support disposent d’une expertise solide et d’une grande expérience reconnue par le marché. De plus, en complément des offres standards de nos principaux partenaires (Dassault Systèmes, IBM & SAP), Cenit édite également ses propres solutions qui se présentent comme des différenciateurs forts pour les industriels avec qui nous travaillons. Ces solutions complémentaires permettent à nos clients d'automatiser leurs processus de conception et de production, mais aussi de simplifier l’implémentation des logiciels et ainsi de gagner en efficacité (par exemple cenitFLEX+, cenitSPIN, produits FASTSUITE).

MSM: Dans l'industrie des logiciels on s'aperçoit qu'à intervalle régulier (tous les 6 mois ou 1 année) une nouvelle version voit le jour, est-ce uniquement une astuce marketing pour vendre de nouveaux Update ou une erreur basique de conception... Ne serait-il pas évidemment logique que chaque client bénéficie par nature des tous nouveaux développements sans avoir à s'inquiéter d'une éventuelle mise à jour de son parc informatique?

Pour compléter ce thème
 
CENIT sera présent à Industrie Paris 2016
 
CENIT, qui est-ce?

Alfonso Panichella: Il est vrai que de nouvelles versions sortent tous les ans. Chaque client est libre d'installer ou pas la nouvelle version ou d'attendre la prochaine. Pour les clients qui ne disposent pas de ressources pour l'entretien de l'infrastructure, Dassault Systèmes propose, avec Cenit, la solution Cloud. La solution est toujours à jour et ainsi les frais de ressources informatiques disparaissent.

MSM: Comment voyez-vous l'intégration de la partie conception dans l'industrie intégrée de  demain  (industrie 4.0)?

Alfonso Panichella: Les solutions proposées par Cenit, et notamment la plateforme 3DEXPERIENCE de Dassault Systèmes et les solutions complémentaires Cenit s’inscrivent pleinement dans les programmes Industrie 4.0 ou Industrie du Futur. Aujourd'hui, les PME n’utilisent la puissance du monde 3D que de façon partielle, en se limitant souvent au développement produit. Les premières étapes de la transformation numérique sont donc bien enclenchées dans l’industrie, mais le niveau de maturité varie énormément d’une société à l’autre. Enfin, il ne faut pas oublier que le développement du numérique dans l’entreprise ne concerne pas que le développement produit, mais bien l’ensemble de la chaîne de valeur.

MSM: Ou plutôt, les CFAO d'aujourd'hui sont-elles capable de piloter également l'environnement des machines-outils, soit l'acheminement des outils et des pièces par une automatisation ou un robot?

Alfonso Panichella: Oui, et dans ce cadre, Cenit propose des solutions pour l’Usine Numérique et met clairement l'accent sur les applications robotiques de haut niveau et les applications d'usinage à commandes numériques. Ces logiciels Cenit permettent à nos clients de créer, de programmer, de simuler et d’optimiser tous leurs environnements de production.

Ajouter un commentaire

copyright

Ce texte est protégé par les droits d'auteur. Si vous désirez l'utiliser pour des besoins personnels veuillez consulter les conditions suivantes sur www.mycontentfactory.de (ID: 43904378 / Informatique)