Reportage: Acteurs du monde de la tôlerie, Patric Métal SA Carrosseries, protections et structures métalliques

Rédacteur: Gilles Bordet

>> Reportage dans l’entreprise Patric métal SA. Une PME appartenant à Nugerol Holding SA. Dans cette société holding se trouve réunit plusieurs compétences complémentaires, liées par des synergies multiples en terme industrielle, dont font partie les sociétés neuchâteloises du groupe Patric.

Fournisseurs liées

(Image: MSM)

Patric métal SA

Active depuis plus de 30 ans comme société spécialisée dans la tôlerie industrielle, cette entité est composée d’un bureau technique et d’industrialisation, d’un atelier de fabrication, d’un atelier de peinture et d’un atelier de montage. Forte d’une centaine de collaborateurs, elle promeut avec succès le concept de «Tôlerie intégrale ».

Patric concept SA

Cette société d’une quinzaine de collaborateurs est le spécialiste du sur mesure dans les domaines de l’engineering, de l’automation, des systèmes de transport et des équipements industrielles.

Galerie d'images
Galerie d'images avec 8 images

Patric inox SA

Cette entité de Patric group est fière de sa devise: «Stainless Steel Solutions». Trois S pour bien montrer la spécificité des applications industrielles réalisées en interne en acier inoxydable. Cela englobe l’engineering, la fabrication de sous-ensemble et aussi l’assemblage de solutions clé en main. C’est donc le travail de l’Inox sur des applications spécifiques dans des secteurs haut de gamme comme l’alimentaire, les applications chimiques et le secteur médical. Dans cette entité du groupe Patric se trouve concentré des compétences particulières tels que soudage certifié, finition par brossage ou polissage mécanique haut de gamme. En terme de produit spécifique représentatif des compétences internes on citera le Cabinet de l’Horloge Richard Mille, un cadeau du canton du Jura remis au Québec. Dans cette réalisation horlogère hors norme et hors dimensions habituelles, il est à noter que le support en acier inoxydable a été entièrement réalisé par Patric inox SA.

Revenons à la société Patric métal SA. Ses missions sont notamment la conception et l’industrialisation sur la base d’un cahier des charges établi avec le client portant sur des objets et produits métalliques à haute valeur ajoutée. Ce sont là des petites à moyennes séries.

Les compétences particulières de Patric métal SA

Patric métal dispose d’un bureau technique apte à exécuter des analyses de risques techniques et économiques, et des industrialisations. Depuis peu Patric métal a reçu la certification ferroviaire EN 15085-2 CL1, ce qui lui permet de s’ouvrir à d’importants marchés dédiés au matériel roulants ferroviaires. Dans ce nouveau secteur, des mandats commencent à affluer. Cette norme EN définit entre autre chose les spécificités de soudage ainsi que les procédures à suivre en lien avec ces travaux.

La rédaction du MSM a rencontré Marc Simon, Directeur opérationnel de Patric métal pour brosser un portait aussi objectif que possible de l’entreprise. Ainsi selon lui: « Patric métal est un partenaire capable de prendre en main l’ensemble de la chaine de valeur depuis la conception d’un produit sur écran jusqu’à sa réalisation incluant la livraison et toutes les étapes de fabrication». En bref, la société offre un service clé en main de A à Z et ce ne sont pas des paroles en l’air. J’ai effectivement visité les bureaux et atelier de cette PME et j’ai été surpris de constater que le bureau d’étude compte pas moins de 9 personnes, dont quelques ingénieurs. Et c’est là un signe qui ne trompe pas. Patric métal n’est pas qu’un sous-traitant, c’est un partenaire à part entière. La plupart des produits fabriqués dans ces ateliers sont de petites séries et même des pièces unitaires. Il faut donc d’importantes connaissances et compétences en tôlerie pour venir à bout de ces défis au quotidien.

A titre d’exemple, un fabricant de machine ayant pignon sur rue fait construire ses carrosseries aux Geneveys-sur-Coffrane, un autre y a fait développer l’enveloppe de sa machine « made by Patric métal » destinée à produire des outils spéciaux. D’autres clients demandent des bâtis ou des structures métalliques et là comme aime à le rappeler Monsieur Marc Simon «Toutes les déclinaisons d’aciers, ainsi que la perfection des finitions d’aspects tant dans les surfaces que dans les soudages de l’inox».

Dans ces cas là il s’agit de bien doser le brossage et le polissage des surfaces afin d’atteindre le plus rapidement possible l’état de finition requis (Ra).

Volume et grandes compétences

Patric métal ne fabrique pas que des prototypes mais elle exploite également toutes ses compétences dans la production de volume de pièces. Malgré le fait que le monde de la tôlerie est un peu le parent pauvre de la mécanique, plusieurs ingénieurs en possession de leurs diplômes HES prennent plaisir et de l’intérêt à leur travail dans ce monde somme toute assez fermé de la tôlerie. Et pourtant dans ce secteur il faut développer un maximum de créativité dans la conception de solutions et ensuite pour parvenir à produire plus efficacement.

A la question de savoir si Patric métal est une entreprise formatrice ? Marc Simon répond avec conviction : «Oui évidemment, nous sommes une entreprise formatrice avec un fort désir de formation et nous avons malgré tout de la peine à obtenir des intéressés » Certes il est difficile de voir affluer de nouveaux apprentis.

S'abonner à la newsletter maintenant

Ne manquez pas nos meilleurs contenus

En cliquant sur „S'abonner à la newsletter“, je consens au traitement et à l'utilisation de mes données conformément au formulaire de consentement (veuillez développer pour plus de détails) et j'accepte les Conditions d'utilisation. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre Politique de confidentialité.

Dépliez pour les détails de votre consentement

Patric métal a le souhait de former chaque année des apprentis menant au CFC de constructeur d’appareils industriels.

A l’heure actuelle, on compte un 30% de collaborateurs frontaliers.

Le bassin de main d’œuvre est suffisant mais il est nécessaire d’offrir aux nouveaux collaborateurs un complément de formation, une sorte de stage de perfectionnement d’environ 3 à 4 mois.

Bonne fidélité des collaborateurs

De par le type de travail effectué, Patric métal doit faire face à des grandes variations de charge de travail. Il est donc logique que cette PME recourt à des travailleurs temporaires. Marc Simon a une vision à long terme de l’évolution de l’entreprise : « Nous avons décidé de nous diversifier dans le secteur ferroviaire, dans l’engineering (pas forcément lié à de la production) et dans le domaine de l’acier inoxydable.

Séparer l’inox de l’acier

Toutefois pour travailler l’acier inoxydable, il fallait réaliser une séparation nette entre d’un côté les ateliers Acier et ferreux de Patric métal et de l’autre le travail sur les aciers inoxydables auprès de Patric inox.

Rappelons que le travail de l’inox ne supporte pas une atmosphère ferreuse pouvant générer des points de rouille. Ceci est particulièrement important pour des secteurs comme l’alimentaire ou le médical.

C’est pourquoi l’entité Patric inox a été placée volontairement sur un autre lieu soit à Colombier/NE juste en dessous de l’entreprise Patric concept. Actuellement il y a 6 à 10 collaborateurs qui y travaillent on y fait du pliage jusqu’au montage.

Revenons à Patric métal

Le nouveau secteur des activités ferroviaires prend de l’ampleur notamment dans la réalisation de travaux destinés à des fabricants de réservoirs. Rappelons que Patric métal est connu pour carrosser des machines outils célèbres, surtout celles dont les formes et rondeurs sont plutôt difficiles à mettre en œuvre. La société réalise quantité de cabines et structures et pour Marc Simon le fait d’être capable de réaliser des cabines étanches montre bien l’étendue des compétences maison. Ainsi ce n’est pas un hasard si le fabricant de machines Precitrame a choisi Patric métal pour réaliser sa « bulle», là le bel objet a aussi pour vocation d’être étanche malgré ses rondeurs.

MSM: Comment qualiferiez-vous l’esprit de votre entreprise ?

Marc Simon: Nous avons une excellente réputation dans la branche et une excellente expérience, nous sommes très pragmatiques.

MSM: Comment livrez vous les installations commandées ?

Marc Simon: Selon le désir du client soit clé en main déjà montées et assemblées ou en kit et pièces détachées.

MSM: Dans le domaine des carrosseries de machines-outils quels sont vos atouts ?

Marc Simon: Nous sommes notamment capable de faire des portes automatisées qui s’ouvrent en pivotant, longitudinalement ou par un glissement vertical, tout en incluant les normes de sécurité CE.

MSM: Que demander de plus aux fournisseurs de machines de tôlerie ?

Marc Simon: Nous avons besoin d’un service rapide et en langue française, ce dernier point laisse parfois à désirer. Dans notre atelier nous possédons des machines de marque Trumpf et Amada. Lors d’un éventuel nouvel achat d’une presse plieuse nous contacterons évidemment les trois leaders de la branche soit Amada, Bystronic et Trumpf.

MSM: Quelles sont les innovations majeurs dans votre atelier ?

Marc Simon: l’acquisition d’un système de dégrappage automatique après découpage au laser. Et dans le département peinture, nous disposons d’une installation de peinture à deux composants. Nous réalisons aussi du thermo laquage ou « pulver Technik » permettant de traiter des tôles de grandes dimensions par exemple du 2m x 2m x 4 m.

Notre installation de soudage robotisée nous garantit une répétitivité ainsi que d’une productivité accrue, atout essentiel par rapport aux techniques traditionnelles.

MSM: Quelles opérations ne pouvez vous pas réaliser en interne ?

Marc Simon: Nous sous-traitons l’usinage des pièces mécaniques, auprès de partenaires fidèles, tout en assumant l’entier de la responsabilité. Par contre nous savons faire de l’assemblage, du pré câblage électrique et de circuits pneumatiques.

On ne veut pas être un fabricant de produits de masse. Pour nous 200 pièces par an c’est déjà beaucoup. Nous sommes principalement actifs dans la production de cabines dans les secteurs des machines-outils, l’automation, de l’environnement greentech. <<

(ID:43289916)