Rechercher

Rétrospective Midest 2014 à Paris Bon bilan pour l'édition MIDEST 2014

| Rédacteur: Gilles Bordet

>> Du 4 au 7 novembre dernier, malgré un contexte économique européen morose, l’ambiance était bien dynamique et très internationale lors du dernier Midest, salon mondial de la sous-traitance. Plus de 41'000 professionnels provenant de 78 nations ont fait le déplacement.

Entreprises liées

(Image: Jean Guilhem)

Malgré un contexte économique délicat, Midest, salon mondial de la sous-traitance industrielle, qui s’est tenu à Paris Nord Villepinte, du 4 au 7 novembre dernier, affiche un bon bilan.

Quelques 1'678 entreprises venues de 45 pays, s’y sont donné rendez-vous ainsi que plus de 41'000 professionnels issus de tous les secteurs industriels en provenance du monde entier.

Galerie d'images
Galerie d'images avec 12 images

Ces visiteurs qualifiés, souvent porteurs de projets et de perspectives auront apprécié la mise à l’honneur, pour la première fois, de la Tunisie comme pays participant (international) et de la Normandie (région de France) à travers deux grands espaces d’exposition.

Dans le détail, l’industrie française était la plus représentée avec 61% des exposants et plus de 1000 entreprises. Outre la Normandie, 15 pavillons régionaux ont réunis environ 600 PME françaises en plusieurs villages thématiques, chaudronnerie-tuyauterie, électronique, fixations, forge-fonderie, tôlerie, usinages par enlèvement de matière, caoutchouc, plastiques-Composites, technologies des surfaces, contrôle mesure et machines spéciales.

Pour l’international, l’ensemble des partenaires étrangers ont aligné 662 entreprises, renforçant la représentation mondiale du Midest.

La Suisse est peu présente

Outre la Suisse avec cinq exposants, de nombreux pays européens au travers d’une vingtaine de pavillons et de nombreux stands individuels, s’affichaient en voisins, Allemagne, Autriche, Belgique, Bosnie, Bulgarie, Danemark, Espagne, Grèce, Hongrie, Italie, Lituanie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Monaco, Roumanie, Royaume-Uni, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Suède et République Tchèque.

D’autres nations ou entreprises indépendantes ont fait l’effort de venir de beaucoup plus loin, Afrique du Sud, Algérie, Cameroun, Canada, Chine, Corée, USA, Hong-Kong, Inde, Irak, Japon, Maroc, Pakistan, Philippines, Singapour, Taiwan et Turquie pour participer à cet évènement unique.

Côté visiteurs, Midest affiche beaucoup de stabilité malgré une légère baisse d’audience (moins 2,5%) par rapport à l’an dernier mais avec une hausse de 4% des visiteurs étrangers par rapport à 2012.

En effet, sur les 41'048 visiteurs, 17%, (en progression de 2% par rapport à 2013) provenaient de 78 pays, le «top cinq» de leurs origines étant, dans l’ordre, Belgique, Espagne, Italie, Allemagne et Tunisie.

Au-delà de son rôle d’accélérateur de rencontres et de générateur de business, Midest a accompagné exposants comme visiteurs dans les nouvelles évolutions industrielles mondiales. Il a mis cette année l’accent sur l’aéronautique et sur la fabrication additive ou «impression 3D». Ces dernières technologies qui, après des fonctions de prototypage rapide en viennent à la fabrication rapide d’outillages et même de pièces finies, bonne matière sont recherchées dans de nombreux secteurs, notamment celui des nouveaux matériaux et des matériaux plastiques.

La plasturgie en démonstration

A ce sujet, autre animation qui a connu un réel succès, le camion « Destination Plasturgie » de la Fédération de la Plasturgie et des Composites qui a fait nombre de démonstrations des principales technologies à l’œuvre dans ce secteur et tout particulièrement extrusion et injection.

Les temps forts du salon concernant les évolutions technologiques ont été développés à travers plusieurs conférences et plateaux télé.

D’ailleurs, le plateau télévision a accueilli les grands acteurs de l’industrie et de la sous-traitance présents dans les allées. En tout, pas moins de 38 interviews ont été réalisées et sont consultables sur le site du Midest, soit sur: www.midest.com.

Le salon a aussi été le théâtre de plusieurs exposés offrant à l’assistance un panorama des dernières évolutions des métiers de la sous-traitance et de la maintenance. Au total, plus de 900 personnes ont assisté aux interventions de professionnels et aux conférences flash animées par le Centre technique des industries mécaniques (CETIM).

Les experts du Centre Technique étaient, avec ceux de la FIM (Fédération des Industries Mécaniques) les animateurs de la Place de la Mécanique, espace ouvert à tous et en particuliers aux jeunes et étudiants.

Côté business, b2fair – Business to Fairs a mis en place, pour la quatrième année consécutive, des rencontres d’affaires qui ont généré 1'300 rendez-vous qualifiés et établis sur mesure, permettant de mettre en relation sous-traitants et donneurs d’ordres souhaitant nouer des relations de partenariats concrets pour des secteurs bien spécifiques. Ces rencontres professionnelles ont été en augmentation de 48% par rapport à l’an dernier.

Trophées de l'année

Comme durant chaque édition, les Trophées Midest valorisent beaucoup la sous-traitance industrielle. Ils permettent aux donneurs d’ordres de découvrir performances et atouts remarquables de certains exposants. Cette manifestation a rassemblée une soixantaine de candidatures, succès quantitatif et qualitatif puisqu’une vingtaine de nominations ont été distinguées par un jury de journalistes de la presse professionnelle, de membres des centres techniques et de partenaires.

Ainsi, Addix SAS a été récompensé dans la catégorie Bureau d’études, Color-Consulting, EP Ingénierie et Robocortex dans la catégorie Innovation, Geficca dans la catégorie International, Alsace Tôlerie dans la catégorie Organisation, Groupe Sipa et son client Proteor dans la catégorie Partenariat. Enfin, Alliance, Estelec Industrie avec Tiag Industries ont été récompensées dans la catégorie Réalisations exemplaires.

Un Prix Spécial du Jury a aussi été décerné à Dorier Plast’ pour le Velaqua, appareil aquatique sportif et ludique dont la genèse remonte au Midest 2012.

La bonne santé du Midest focalisé exclusivement sur la sous-traitance industrielle témoigne à la fois du dynamisme des entreprises et de la motivation de leurs représentants professionnels et consulaires pour les rassembler et promouvoir leurs savoir-faire.

Enfin, ce salon professionnel a connu une forte couverture médiatique puisque plus d’une centaine de journalistes français et internationaux sont venus durant quatre jours.

Ce succès est maintenant décliné en une nouvelle édition pour l’Afrique du nord avec Midest Maroc, rendez-vous industriel à venir qui se déroulera à Casablanca du 10 au 13 décembre 2014 autour de six grands secteurs, la sous-traitance, les machines-outils, la tôlerie, l’électronique, la plasturgie et les services. <<

(ID:43086416)