Rechercher

Soustraitance horlogère, microtechnique et medtech - Rétrospective de l'exposition genevoise Bilan du salon EPHJ-EPMT-SMT avec les co-fondateurs

| Rédacteur: Jean-Francois Pillonel

>> Au terme de la treizième édition du plus important salon professionnel annuel de Suisse, qui s’est déroulé à Genève Palexpo du 17 au 20 juin dernier, interview-bilan avec André Colard et Olivier Saenger, les cofondateurs de la manifestation.

Entreprises liées

Olivier Saenger (à gauche) et André Collard, les co-fondateurs du Salon, sont très satisfaits de la 13e édition de cette manifestation mettant en valeur la microtechnique.
Olivier Saenger (à gauche) et André Collard, les co-fondateurs du Salon, sont très satisfaits de la 13e édition de cette manifestation mettant en valeur la microtechnique.
(Image: EPHJ-EPMT-SMT)

Quelles sont vos impressions au terme de cette édition 2014 du Salon EPHJ-EPMT-SMT ?

Au niveau des chiffres, le bilan est toujours positif. Avec 832 exposants au final, nous enregistrons une hausse de 10% par rapport à 2013. Quant aux visiteurs qui, il faut le rappeler, sont uniquement des professionnels et sont de plus en plus internationaux, nous progressons également avec un total de 18'569 entrées. En tant que Salon professionnel nous confortons ainsi notre position de leader.

Au-delà de ces chiffres, quels retours avez-vous des exposants ?

Toutes les appréciations que nous avons reçues sont toujours aussi positives. Malgré un contexte de consolidation du marché horloger, les contacts professionnels ont été fructueux et de nombreuses affaires ont été conclues. C’est la force de notre Salon qui associe avec succès simplicité, pragmatisme et convivialité.

Galerie d'images

Quels sont les points qui vous ont particulièrement marqués cette année ?

Que ce soit dans le secteur horlogerie-joaillerie, des microtechniques ou des technologies médicales, nous avons été, une fois de plus, impressionnés par les applications concrètes des dernières nouveautés dans chacun de ces secteurs, par la capacité des exposants à innover, à demeurer à la pointe des technologies de haute précision, à développer ce savoir-faire unique au monde.

Et le Grand Prix des Exposants ?

Il a été remis à la société bernoise Unitechnologies SA qui propose un nouveau système de polissage au laser 3D. Une véritable innovation technologique pleine de promesses, pour des applications dans les trois secteurs du Salon.

La croissance du Salon ne va-t-elle pas vous obliger à vous étendre dans d’autres halles ?

Absolument pas ! Nous tenons à notre unité de lieu sur un même niveau et nous ne changerons pas de principe. De plus, nous avons encore la capacité d’accueillir quelques nouveaux stands dans le même espace

La taille des stands restera donc la même ?

Oui, depuis le début du Salon en 2002, nous avons les mêmes tailles de modules standards pour tout le monde. Chaque année de nombreux exposants prennent des modules supplémentaires mais nous limitons volontairement le nombre de modules, privilégiant ainsi la diversité de l’offre

. <<

(ID:42868177)