Reportage chez ArtraM à la Chaux-de-Fonds Belle PME active dans la tôlerie

Auteur / Rédacteur: Jean-René Gonthier, rédacteur en chef MSM / Jean-René Gonthier

Plus besoin de défricher pour parvenir dans l'entreprise ArtraM SA sise à l'allée des défricheurs 4b à La Chaux-de Fonds, un nouveau quartier industriel où il fait bon travailler.

Entreprises liées

De nouvelles machines Bystronic pour assurer haute cadence et précision tant dans la découpe des pièces au laser que dans le pliage précis.
De nouvelles machines Bystronic pour assurer haute cadence et précision tant dans la découpe des pièces au laser que dans le pliage précis.
(Source : MSM)

En guise de préambule situons cette entreprise. Artram fait partie du groupe d'entreprises dénommé Dracogroup «Innovative Solutions». Dans ce groupe se trouve les cinq sociétés suivantes :

  • 3dPCI, sous-traitant en fabrication additive,
  • Atec-Cyl, solutions d'automation et contrôle
  • akatech, solution de vision et logiciels,
  • Artram, spécialiste de la tôlerie industrielle

Rappelons encore que ces 4 entreprises sont indépendantes l'une de l'autre mais toutefois très proches lorsqu'il s'agit de faire jouer les synergies au profit d'un projet particulier. Là les interactions sont non seulement rapides mais efficaces, sans engendrer de surcoûts et sans s’embarrasser de bureaucratie inutile.

Galerie d'images
Galerie d'images avec 11 images

La dernière entreprise citée est un sous-traitant de haut vol actif dans la construction métallique, concepteur et fabricant d'agencements industriels et surtout créateur de châssis et carrosseries de machines-outils fonctionnelles dotées de design. Fabricant également de machines spéciales pour le ponçage, le sablage humide, le dégraissage, le dézapponage, le lavage, et le décollage de pièces pour le secteur horloger entre autres. Cet article a été réalisé à la suite d’un reportage effectué au sein de l'entreprise et à la suite d'une intéressante discussion avec son directeur Monsieur Rui Lourenço. La première question allait de soi...

MSM : Qui est ArtraM SA ?

Rui Lourenço : ArtraM SA est une entreprise de constructions métalliques, tôlerie industrielle, fabricant de châssis mécano soudés destinés aux machines-outils. Ce sont des machines à technologie laser ou des centres d'usinage. Pour la majorité de nos clients, nous travaillons en direct et en ce qui concerne les autres sociétés du groupe, notre chiffre d’affaires est de l’ordre de 19%.

Nous travaillons dans la construction métallique comme sous-traitant et nous concevons, réalisons et commercialisons de l’agencement industriel ergonomique destiné au confort de travail et à la productivité mais aussi des machines destinées aux secteurs de l’horlogerie/joaillerie, de l’énergie et de l’automobile entre autres.

MSM : ...Donc ArtraM SA est bien plus qu'une tôlerie industrielle...

Rui Lourenço : Oui effectivement nous sommes aussi concepteurs et créateurs notamment dans les systèmes d'agencements industriels : étagères, mobiliers de bureau, installations clef en main d’atelier, établis de travail avec réglage électrique de la hauteur et postes à flux d'air laminaire. Nous sommes également concepteurs de machines spéciales en intégrant des HMI (Human Machine Interface) pour la gestion et programmation de machines plus ou moins complexes.

Un team solide et étoffé

ArtraM SA est née dans la serrurerie, et à l'époque de ses débuts il y a de cela 30 ans, la serrurerie qui s'appelait Macoritto SA du nom de son fondateur était une PME de 3 personnes. Avec l’arrivée de Monsieur Lourenço en 2008, la société connaît un tournant technologique en développant sa propre gamme de produits. Aujourd'hui ArtraM SA faisant partie du Dracogroup ne compte pas moins de seize employés. ArtraM SA reste une PME mais avec tout de même trois personnes au bureau d'études, un dessinateur-constructeur industriel, un dessinateur-constructeur sur métal et un ingénieur en mécanique. L’équipe à la production est composée de programmeurs/opérateurs laser et pliage, un technicien méthodes et l’équipe de constructeurs d'appareils industriels pour l’assemblage et le soudage. La gestion est assurée par une assistante de direction et le directeur. Selon Rui Lourenço, le directeur, les compétences de chaque collaborateur doivent être étendues car chacun est complémentaire.

Un parc de machines très complet

ArtraM SA a fait le choix de renouveler son parc machines vieillissant en s’approchant de Bystronic, un nouveau fournisseur avec lequel la relation commerciale a été d’emblée très agréable et techniquement très compétente. Bystronic a en effet su proposer des solutions à la hauteur de ses attentes.

Pourquoi choisir Bystronic ?

Rui Lourenço : Bystronic était semble-t-il un choix raisonnable qui convenait très bien au type de fabrication qu'ArtraM réalise quotidiennement.

MSM : Quels sont vos limites dans la sous-traitance ?

Rui Lourenço : La seule limite est la taille des constructions d'ensembles à réaliser. Nous pouvons répondre positivement dans la plupart des cas. Nous sommes capables de répondre à toute demande, nous pouvons mener le projet et le mener à son terme avec l'appui de tous les acteurs du groupe dans le cas de projets complexes.

MSM : Quels sont vos atouts ?

Rui Lourenço : Nous sommes très réactifs. En moins d'un mois nous pouvons concevoir un projet. Nous restons ouverts à toute proposition car nos programmeurs sont aussi des concepteurs. Notre complémentarité au sein de la société est notre force.

MSM : Et personnellement, quels sont vos taches ?

Rui Lourenço : Je dirige l’entreprise, travaille à la conception au sein du bureau d'études, je m'occupe également de la planification et de la vente. Pour le moment, je dois moi aussi être complémentaire et assumer différentes tâches. A l'atelier, l'opérateur laser par exemple, peut aussi faire de la programmation et du pliage. Nos équipes de travail sont constituées de telle façon que chaque personne puisse assumer également une tâche en amont ou en aval. Ainsi pas moins de trois personnes ont été formées à l'ensemble des trois machines principales au début de tout ouvrage métallique.

MSM : Et pour les opération annexes...

Rui Lourenço : Pour certaines opérations comme le traitement de surface nous sous-traitons chez nos partenaires. Nous allons créer une nouvelle structure au sein de notre belle infrastructure de travail et nous réaliserons à terme du thermo-poudrage en interne. Cette nouvelle société verra le jour en fin d’année 2018 et sera une structure indépendante également reliée au groupe. MSM

(ID:45439056)