Salons et foires en 2021, annulations et reports au programme 2021, une seconde année de crise pour les salons

Auteur / Rédacteur: Auteur : Gilles Bordet, rédacteur MSM / Gilles Bordet

L'année passée a vu l'annulation de la quasi totalité des salons, foires et autres grands événements pour les raisons que nous connaissons tous. Cette nouvelle année démarre elle aussi avec son lot d'annulations et de reports.

Entreprises liées

L'année 2021 commence elle aussi avec son lot d'annulations et de reports pour les salons présentiels.
L'année 2021 commence elle aussi avec son lot d'annulations et de reports pour les salons présentiels.
(Source : MSM)

Les salons bisannuels qui se tiennent les années impaires avaient encore une petite chance de passer entre les gouttes et de limiter la casse. Désormais tout le monde loge à la même enseigne, événements annuels ou bisannuels, années paires ou impaires, tous sont directement impactés par les mesures de restrictions sanitaires imposées par la pandémie de COVID-19.

L'arrivée de nouveaux variants du virus ne fait que rendre encore plus incertain le retour à une forme de normalité pour les organisateurs de salons comme pour les exposants et les visiteurs.

Le numérique au secours des plus audacieux

L'année 2020 aura servi d'incubateur aux nouvelles formes numériques prisent par les grands salons. Cette solution « de secours » qui devait être provisoire tend désormais à devenir la norme pour nombre d'événements. Les organisateurs suisses comme européens nous ont prouvé que c'était possible, et beaucoup ont même décelé l'important potentiel d'une édition numérique. Certains sont même convaincus que le retour en arrière n'est désormais plus possible et qu'à l'avenir les deux formes, présentielles et numériques, coexisteront de manière complémentaire. D'ailleurs le terme « salon hybride » est utilisé par de nombreux organisateurs.

S'il ne fait aucun doute que du côté des organisateurs le défi a été relevé haut la main, pour les exposants les avis ne sont pas aussi catégoriques. Que ce soit lié à un manque de confiance dans ces formats numériques, à de mauvaises expériences passées ou plus couramment à la peur de ne pas maîtriser ces nouveaux outils de communications, le risque de mal faire reste toujours présent à l'esprit.

Les organisateurs rassurent et livrent nombre de conseils et d'aides pour réussir son édition numérique. Mais malgré ce coup de pouce bienvenu pour les exposants, le volume de travail en amont de l'événement reste conséquent. Cela d'autant plus s'il s'agit d'une première fois et que tout est à faire. Malgré ces interrogations parfaitement légitimes, aucunes alternatives n'existent réellement si ce n'est de ne rien faire en attendant le retour à une situation normale.

Les entreprises savent à quel point il est important de communiquer au sujet de leur actualité, des nouveaux produits disponibles et de manière plus générale de rester visible aux yeux du plus grand nombre. Dans ces conditions, l'adaptabilité devient une qualité essentielle pour ne pas disparaitre des écrans radar. Que nous soyons exposants ou visiteurs, cette situation exceptionnelle qui risque de durer et de se répéter nous donne l'occasion de rentrer de plein pied dans l'ère du « full digital ».

À nous maintenant d'exploiter pleinement les nouveaux outils mis à notre disposition pour développer nos activités au sein de cet environnement entièrement virtuel.

Éditions « digitales » ou reports, état actuel de l'agenda des salons 2021

Cet agenda reste sujet à modification selon l'évolution de la situation épidémiologique et ne comprend que les plus importants salons de l'année.

  • Technopolis - Reporté au 9 septembre (Campus Energypolis à Sion)
  • SIAMS+ - Le 5 mai, au Forum de l’Arc à Moutier et en digital
  • INNOTEQ - Devient « INNOTEQ.DIGITAL » et se tiendra virtuellement du 19 au 20 mai
  • BLE.CH - Reporté à 2022, du 8 au 10 mars (BERNEXPO, Berne)
  • JEC World - Reporté du 1er au 3 juin (France, Paris-Villepinte)
  • Geneva Inventions - Devient « Inventions Geneva Evaluation Days » et se tiendra virtuellement du 10 au 14 mars
  • METAV - Devient « METAV Digital » et se tiendra du 23 au 26 mars
  • EPHJ - Maintenu du 8 au 11 juin (Palexpo, Genève)
  • SINDEX - Maintenu du 31 août au 2 septembre
  • Congrès MSM - Maintenu le 15 septembre (Chez Willemin-Macodel)
  • Micronora - Reporté à 2022, du 27 au 30 septembre (Besançon, France)
  • EMO - Maintenu du 4 au 9 octobre (Italie, Milan)
  • Motek - Maintenu du 5 au 8 octobre (Allemagne, Stuttgart)
  • Fakuma - Maintenu du 12 au 16 octobre (Allemagne, Friedrichshafen)
  • Parts2clean - Maintenu du 5 au 7 octobre (Allemagne, Stuttgart)

(ID:47098151)