10e ISTF : les implications de la surveillance de masse 10e International Swiss Talent Forum

Auteur / Rédacteur: Source : Fondation Science et jeunesse / Gilles Bordet

Du 04 au 07 août 2021, des jeunes lauréats de concours scientifiques suisses et étrangers se sont penchés sur toutes les implications, positives et négatives, de la surveillance.

Entreprises liées

De jeunes hommes et femmes de nombreux pays se sont penchés sur la question de la surveillance de masse et de ses conséquences lors de l'ISTF 2021.
De jeunes hommes et femmes de nombreux pays se sont penchés sur la question de la surveillance de masse et de ses conséquences lors de l'ISTF 2021.
(Source : RIECHSTEINER)

Ils devaient élaborer des solutions à cette question brûlante lors du 10eInternational Swiss Talent Forum (ISTF). Le Think-Tank s’est conclu le samedi sur les présentations des solutions proposées.

L'auditoire de l'hôtel Sempachersee à Nottwil est silencieux, les résultats du Think-Tank sont sur le point d’être dévoilés. Les participants, âgés de 18 à 23 ans, avaient 4 jours pour développer des solutions créatives devant répondre, notamment, aux questions suivantes : les individus seraient-ils·plus attentifs à l’utilisation de leurs données personnelles, s’ils pouvaient en bénéficier financièrement ? Quels sont les différents problèmes éthiques qui se poseraient dans le cadre d’un système de surveillance en matière de santé publique ?

Des experts suisses et un public international

Les jeunes scientifiques ont été séparés en plusieurs équipes et chacune d’entre elles avait pour mission d’aborder l’un des challenges suivants :

  • Privacy as Intellectual Property – Prof. Dr. Heinz Müller
  • Evolving Healthcare Through Digital Trust and Data Sharing – Dr. Fred Mpala
  • The Ethics of Public Health Surveillance For Preventing Future Pandemics – Dr. Manuel Trachsel
  • Purpose-limited Applications by Design – Prof. Carmela Troncoso

Pour y parvenir, ils étaient accompagnés par des coachs et des experts suisses éminents.

« L’ISTF nous permet de mettre en avant la force de notre pays en matière d’innovation », souligne Julián Cancino chef de projet pour l’ISTF. Le Dr. Stephan Sigrist, spécialiste des conséquences de la numérisation, était l’un des intervenants et a encouragé les participants à adopter un esprit critique face à leur thématique : « Si nous ne remettons pas en question les données, nous perdrons notre faculté à écouter notre intuition ».

Penser hors des sentiers battus

L’objectif de l’ISTF est aussi d’amener les jeunes à penser « outside of the box ». Le mot d’ordre : créativité. « Soyeux audacieux. N’hésitez pas à emprunter une voie différente et à imaginer plusieurs solutions ». Les participants ont ainsi pu s’inspirer des conseils de Julián Cancino dans leur démarche.

MSM

(ID:47581710)