Rechercher

Urma fait son show

« Urma Open House » : Oui, mais en petit comité

Page: 2/2

Entreprise liée

Un showroom bien rempli par les machines Haas et SLM

Le showroom mis en place par Urma expose les machines-outils Haas Automation les plus représentatives du marché suisse. A commencer par le célébrissime centre d'usinage vertical VF-2 au rapport qualité/prix sans concurrence mais également le nouveau UMC-500 compact à 5 axes ou encore les petits CM-1 et CL-1.

Nous ne reviendrons pas sur les centres VF et UMC, un article très complet à ce sujet a été publié dans le numéro 4 du MSM de cette année qui est également disponible sur notre site : msm.ch.

Galerie d'images

Galerie d'images avec 40 images

Par contre un petit descriptif des micros centres de fraisage CM-1 et de tournage CL-1 s'impose. Ces deux machines-outils sont en effet parfaitement adaptées à notre marché, micromécanique, horlogerie, connectique ou médical. Le centre d’usinage 3 axes CM-1, qui peut évoluer en 5 axes avec le diviseur TRT-70 de Haas ou avec un diviseur Lehmann partenaire d'Urma pour l'équipement des machines Haas, combine de nombreuses qualités. Sa broche peut atteindre 50 000 tr/min avec une configuration standard, c'est à dire avec un moteur de broche déporté et un entrainement par courroie. Cette architecture a permis d'équiper le CM-1 d'une broche économique, fiable et très robuste. En effet ici pas de roulements fragiles en céramique, un crash ne nécessitera pas de changer la broche au prix fort et le gain de place en hauteur par rapport à une moto-broche en ligne n'est pas négligeable. Les courses sont généreuses pour une petite machines, 305 mm en X et Z et 254 mm en Y avec des avances de travail à 12,7 m/min et 19,2 m/min en rapide. Le magasin d'outils peut accueillir 20 outils au standard ISO 20.

Il peut être équipé d'un palpeur de pièce et d'outils, fonctionne en mono ou triphasé et pèse à peine plus de 900 kg avec une empreinte au sol réduite.

Son faux jumeau, le CL-1 est lui dédié aux opérations de tournage.

Ce tour est équipé d'une broche pour pinces tirées C5 (W31.75) qui grimpe à 6000 tr/min et qui peut également grâce à son nez de broche fileté recevoir des petits mandrins. Il est équipé d'une tourelle horizontale automatique à 8 positions qui sur demande peut recevoir des porte-outils à changement rapide. En option deux types différents d'embarreurs pour un diamètre de barre maximal de 25,4 mm sont disponibles. A peine 100 kg plus lourd que le CM-1 avec des avances identiques il peut également être alimenté en mono ou triphasé.

Fabrication additive, un marché en pleine expansion

Urma distribue également les machines de fabrication additive métallique du fabricant allemand SLM Solutions. Exposée dans le showroom la SLM 125 est la plus petite de la gamme.

L'imprimante 3D compacte SLM 125 offre un volume de travail de 125 x 125 x 125 mm ou réduit à 50 x 50 x 50 mm avec un seul laser à fibre de 400W.

Précise, économique et adaptée à la recherche et au développement ainsi qu'aux productions en petites séries, l'architecture logicielle ouverte et les paramètres du système permettent d'apporter des modifications en fonction de ses besoins de fabrication spécifiques. Elle propose les vitesses de fabrication les plus rapides de sa catégorie grâce au mouvement bidirectionnel breveté du système de recouvrement de poudre. La recirculation interne du gaz inerte au flux laminaire permet également une consommation de gaz sûre et rentable. La SLM 125 est équipée d'un logiciel permettant d'importer des données CAO/STL ou des données de « coupe » pour configurer les processus et les paramètres spécifiques aux composants. Un meilleur contrôle du système peut être obtenu en personnalisant ses propres processus de construction grâce à l'architecture logicielle unique, flexible et ouverte. Le système traite la plupart des poudres métalliques grâce à une unité de manutention des poudres en boucle fermée qui permet d'économiser des matériaux. Le changement de la poudre métallique est rapide, facile et conçu pour réduire les coûts de production. D'autres options disponibles augmentent également la polyvalence du système et les modules d'assurance qualité « Laser Power Monitoring » et « Melt Pool Monitoring » assurent la transparence du processus.

Des partenaires de qualités

Urma a développé plusieurs partenariats avec des entreprises suisses ou européennes pour élargir son offre de périphériques et accessoires pour les machines-outils Haas. C'est le cas avec le fabricant suisse Peter Lehmann AG qui équipe de nombreux centres d'usinage Haas avec ses diviseurs de haute qualité. Une option viable lorsque que l'utilisateur désire obtenir une précision et une dynamique plus élevées qu'avec les produits Haas tout en conservant une intégration parfaite et une interopérabilité totale avec la commande CNC Haas.

Également visible lors de ces portes-ouvertes, le système de chargement de pièces « Mobile - TransferBox » du fabricant allemand reinmechanic. Ce système était monté sur la table d'un centre d’usinage VF-2SS. Le transfert des pièces à usiner - ici des carrures de montres - du magasin de pièces au diviseur était effectué par une pince montée dans la broche et actionnée par de l'air comprimé ou le liquide de coupe. Cette configuration permet une automatisation sans l'ajout d'un robot coûteux , la pince de préhension étant après chargement ou déchargement rangée dans le magasin d'outil.

Une pince intermédiaire fixée au magasin de pièces et nommée « mobile - partReverser » permet de tourner la pièce de 180° pour les opérations d’usinage sur la face opposée.

Avec son offre « SwissLine » Urma propose des machines Haas équipées avec des accessoires 100  % suisses comme les étaux Gressel, les tasseaux RegoFix et les liquides de coupe Blaser, une offre « all-inclusive » proposée entre autre avec les CUV UMC-500SS ou VF-2SS. MSM

(ID:46688319)