Les nominés aux Prodex Awards 2019 - Blaser Swisslube

« Trop beau pour être vrai ! »

| Auteur / Rédacteur: Gilles Bordet, rédacteur MSM / Gilles Bordet

La nouvelle huile de rectification Blasogrind GTS 15 fait appel à une formulation au rendement optimisé pour des taux d'enlèvement de matière élevés, de longs intervalles de dressage et une excellente qualité de surface.
Galerie: 1 photo
La nouvelle huile de rectification Blasogrind GTS 15 fait appel à une formulation au rendement optimisé pour des taux d'enlèvement de matière élevés, de longs intervalles de dressage et une excellente qualité de surface. (Source : Blaser Swisslube)

Telle a été l'affirmation spontanée d'un client qui a testé la nouvelle huile de coupe Blasogrind GTS 15 de Blaser Swisslube. Elle a été tout spécialement développée pour augmenter la productivité dans la finition dure des roues dentées en évitant les brûlures de meulage.

Lors de la rectification de la denture de roues dentées trempées il est primordial de ne pas créer d'échauffement ce qui provoquerait un recuit du métal. Eviter les brûlures visibles et surtout invisibles, préserver l'usure de la meule donc le profil de la dent est déjà complexe en soi mais augmenter la productivité du processus de 50% est un exploit. C'est le tour de force que Blaser a réussi après avoir testé rigoureusement plus de 50 formulations différentes. Le résultat est une huile de meulage haute performance qui surpasse de très loin les huiles de meulage précédentes en termes de performance.

De multiples tests et contrôles

Le principal défi du projet consistait à mettre au point un test capable de fournir une rétroaction directe sur le potentiel de performance d'une formulation dans un court laps de temps. La difficulté était de ne détecter que l'effet du lubrifiant de refroidissement en tant que paramètre sans que d'autres facteurs n'influencent le résultat. Il fallait trouver l'équilibre entre l'effet d'auto-affûtage, l'usure de la meule et la limite de combustion de la meule. Une procédure d'essai complexe n'a pas été utilisée pour l'analyse de la brûlure de meulage. Blaser a décidé de tester la brûlure de meulage visible. Pour le test, l'entreprise a été guidées par le postulat suivant : Si la brûlure de meulage invisible, influencée par le lubrifiant réfrigérant, se produit tôt ou tard, la brûlure de meulage visible apparaîtra aussi tôt ou tard. Le comportement d'évacuation de la mousse et de l'air, l'odeur et la propreté de la machine ont bien entendu été pris en compte. L'huile dispose encore d'un point éclair élevé, d'une bonne filtrabilité, d'une faible formation de buée et convient aux bâtis en fonte minérale.

Des avantages visibles dès la première utilisation

Les roues dentées sont fabriquées en grandes quantités. Plus les quantités sont élevées, plus la pression sur les prix est forte. Une production efficiente et fiable est nécessaire. Les pièces doivent être usinées sans brûlures de rectification, avec des vitesses d'avance élevées et une faible usure de la meule (précision du profil). Une huile de rectification parfaitement adaptée à ces exigences peut apporter une contribution significative sans avoir à faire de compromis sur les paramètres de base.

Lors de la rectification la limite de combustion de la meule est accrue à un point tel que les vitesses d'avance peuvent être considérablement augmentées. De plus l'usure de la meule et la formation de bavures sont grandement réduites grâce à la nouvelle huile de rectification Blasogrind GTS 15. MSM

Ajouter un commentaire

copyright

Ce texte est protégé par les droits d'auteur. Si vous désirez l'utiliser pour des besoins personnels veuillez consulter les conditions suivantes sur www.mycontentfactory.de (ID: 45827025 / Nouvelles)