Une aide précieuse pour les entreprises et les administrations

Vers des formulaires de nouvelle génération

| Rédacteur: Gilles Bordet

Jean-Daniel Fässler fondateur de Djeser SA.
Galerie: 1 photo
Jean-Daniel Fässler fondateur de Djeser SA. (Source : Djeser)

Avec Djeser SA, Jean-Daniel Fässler propose des formulaires sous forme d’applications web qui permettent aux entreprises et aux administrations non seulement d’économiser du temps et de l’argent, mais aussi de simplifier le travail des collaborateurs et de réduire le risque d’erreurs.

Retour sur l’accompagnement Fri Up dont il a bénéficié et qui s’est terminé en octobre 2015.

MSM : Que vous a apporté Fri Up ?

Jean-Daniel Fässler : L’association m’a challengé et remis régulièrement en question. J’ai ainsi pu corriger mon modèle d’affaires et l’optimiser. Elle m’a aussi offert un accompagnement et des formations adaptés au lancement et au développement de mon entreprise. Cette période d’incubation a aussi favorisé les échanges avec d’autres start-up ainsi que le partage de connaissances.

MSM : Comment est né Djeser ?

Jean-Daniel Fässler : Consultant indépendant dans le domaine des nouvelles technologies de l’information et de la communication, j’ai été amené à gérer un projet de cyberadministration pour le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO). En tant que chef d’entreprise et membre d’un exécutif communal, j’avais conscience de l’infrastructure à mettre en place aussi bien pour des structures privées que pour des collectivités publiques. Le projet s’est arrêté le jour où le responsable a quitté le SECO. J’ai donc décidé de le poursuivre en créant une nouvelle entreprise.

MSM : Le SECO offrait ces prestations aux administrations communales alors qu’avec Djeser vous les facturez. Quelles ont été les réactions ?

Jean-Daniel Fässler : J’avais sous-estimé le fait que la plupart des communes n’étaient pas prêtes à mettre le prix. Du coup, j’ai réorienté mon modèle d’affaires en tenant compte des évolutions technologiques. C’est ainsi que j’ai développé des formulaires web intelligents hébergés en Suisse, en collaboration avec une entreprise luxembourgeoise. L’Union suisse des professionnels de l’immobilier (USPI) et quelques chambres cantonales ont rapidement mordu à l’hameçon et intégré les solutions qu’on proposait pour optimiser leurs processus.

Djeser SA utilise un robot conversationnel appelé chatbot qui s’appuie sur l’intelligence artificielle pour interagir avec ces utilisateurs.
Djeser SA utilise un robot conversationnel appelé chatbot qui s’appuie sur l’intelligence artificielle pour interagir avec ces utilisateurs. (Source : Djeser SA)

MSM : Plus concrètement, quels avantages offrent vos solutions aux entreprises ?

Jean-Daniel Fässler : Elles n’ont aucun investissement important à faire puisque nous louons l’application. Celle-ci permet de réduire la consommation de papier et surtout de gagner du temps dans le traitement de processus administratifs tels que les demandes de congé, les validations de factures et de notes de frais, les changements d’adresses, les annonces de postulation ou encore l’inscription à des formations. Le processus est automatisé en laissant une trace numérique. Tout devient simple et rapide.

MSM : Vos formulaires web sont-ils adaptés aux générations Y et Z (ndlr personnes nées entre le début des années 1980 à aujourd’hui) ?

Jean-Daniel Fässler : Pas vraiment. Pour ces générations, nous proposerons des solutions qui utilisent des plateformes beaucoup plus en phase avec leurs habitudes. D’ailleurs, nous sommes en train de migrer nos formulaires vers différents réseaux sociaux que sont Whatsapp, Facebook, Skype, Slack, Telegram et Twitter. Nous utilisons un robot conversationnel appelé chatbot qui s’appuie sur l’intelligence artificielle pour interagir avec ces utilisateurs.

MSM

Propos recueillis par Véronique Grady

Ajouter un commentaire

copyright

Ce texte est protégé par les droits d'auteur. Si vous désirez l'utiliser pour des besoins personnels veuillez consulter les conditions suivantes sur www.mycontentfactory.de (ID: 44825686 / Nouvelles)