Interview avec Rudy Koopmans, Directeur du PICC

Un centre de compétence dédié aux plastiques

| Auteur / Rédacteur: Gilles Bordet, rédacteur MSM / Gilles Bordet

Le Docteur Rudy Koopmans est le nouveau Directeur du PICC depuis septembre 2016.
Galerie: 2 photos
Le Docteur Rudy Koopmans est le nouveau Directeur du PICC depuis septembre 2016. (Source : PICC)

Depuis le 1er septembre 2016, le Dr. Rudy Koopmans dirige le Plastics Innovation Competence Center (PICC) de Fribourg (FR).

Le Dr. Koopmans est un ancien membre de la Dow Chemical Company et dispose de 35 ans d’expérience industrielle dans la R&D ainsi que dans le développement d’activités et technologies nouvelles dans le secteur mondial des plastiques. Son ambition consiste à tirer profit de sa vaste expérience pour favoriser l’innovation par la mise en réseau des milieux industriel et académique. Il donne actuellement des cours dans le cadre du master à l' ETH de Zurich et maintenant aussi à la Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg. Son expérience académique et industrielle complétera également l’offre de formation continue du Swiss Plastics Cluster.

Croissance, savoir et talent sont les valeurs clés de sa vision pour le Plastics Innovation Competence Center PICC nouvellement créé à Fribourg.

Qu'est ce que le PICC ?

Le professeur Koopmans nous présente le centre de compétence et nous en dis plus sur ses fonctions et la direction qu'il souhaite faire prendre au PICC.

MSM : Vous êtes le nouveau Directeur du PICC depuis septembre 2016. Qu’avez-vous mis en place depuis votre arrivée ?

Dr. Rudy Koopmans : L’objectif de ma position est de gérer des activités qui auront un impact sur la vie économique à Fribourg, et ça dans un secteur qui est très important pour l’emploi et le commerce en Suisse – l’industrie de la plasturgie. D’abord il était primordial de savoir comment positionner le PICC en Suisse et en Europe vis-à-vis de plusieurs autres Haute écoles, Universités et centres de recherches, qui ont des activités dans le domaine des matériaux plastiques et de la plasturgie. J'ai formulé une vision et une mission où je vois le PICC dans 5 ans. Puis j’ai commencé à organiser une équipe qui se compose de plusieurs membres des 3 instituts : HEIA-FR – Chemtech, iRAP, iCoSys. Avec ces instituts nous offrons des expertises aux partenaires industriels qui couvrent la chaîne de valeur allant de la synthèse des polymères, leurs transformations, les produits finis, jusqu’à leur recyclage tout en étant accompagnée de l’expertise digitale de iCoSys. Nous avons aussi commencé à cibler des projets à long terme pour développer des innovations disruptives par exemples dans les domaines des nouveaux matériaux, emballage renouvelable, traitement de surface et modélisation. En même temps nous continuons à supporter les petites et moyennes entreprises avec des projets à court terme et des services techniques. Notre infrastructure et la mise à jour de nos machines de moulage par injection qui seront bientôt complétées par des extrudeuses et différents équipements analytiques élargira encore notre capacité de recherche.

MSM : Qu’est-ce que le PICC et qui peut faire appel à vos services, comment vous contacter ?

Dr. Rudy Koopmans : Le PICC est un « one-stop shop » que l'on peut contacter pour soumettre des problèmes technologiques liés au domaine de la plasturgie et y trouver des solutions innovantes, sur un plan à court et à long terme. D’une part, nos partenaires sont des industriels qui ont un besoin immédiat de résoudre leurs problèmes quotidiens. D’autre part, nous nous spécialisons dans les thématiques de recherche qui ciblent la chaîne de valeur des plastiques en créant des matériaux et produits à forte valeur ajoutée. Elles offrent des solutions intelligentes et durables et sont des technologies centrales pour les start-ups. On peut nous contacter sur notre site internet PICC.center, nous envoyer un e-mail ou me contacter directement.

MSM : Quelles approches et compétences présente le PICC et quelles conséquences pourraient-elles avoir sur nos connaissances et le développement de la recherche ?

Dr. Rudy Koopmans : Le PICC se trouve dans une position unique pour fonctionner comme catalyseur en mettant tous les acteurs autour d’une même table. Avec l’expertise disponible à la HEIA-FR, l'Université de Fribourg et L’Adolphe Merkle Institut ici à Fribourg nous couvrons en effet tous les aspects scientifiques et technologiques de cette chaîne de valeur pour plusieurs marchés. C’est une approche valable et innovante que nous allons mettre en pratique au travers de plusieurs projets. Pour l’instant, nous sommes en train de monter quelques projets de recherche que j’espère vous présenter plus en détail vers la deuxième partie de 2017. Dans cet esprit le PICC participera de manière importante à la recherche dans ce domaine. MSM

Ajouter un commentaire

copyright

Ce texte est protégé par les droits d'auteur. Si vous désirez l'utiliser pour des besoins personnels veuillez consulter les conditions suivantes sur www.mycontentfactory.de (ID: 44525041 / Personnalités)