Interview avec Lucien Hirschi directeur de Zedax

Un spécialiste du 3dprint à La Neuveville

| Auteur / Rédacteur: Propos recueillis par Jean-René Gonthier / Jean-René Gonthier

Moule d'injection complexe réalisé par fabrication additive.
Galerie: 4 photos
Moule d'injection complexe réalisé par fabrication additive. (Source : Zedax SA)

Afin d'avoir un aperçu de cette nouvelle technologie et de ses acteurs, utilisateurs et sous-traitants, nous nous sommes adressés à des spécialistes du secteur, Trois questions posées à Lucien Hirschi

Zedax SA est une entreprise de prototypage rapide située au bord du lac de Bienne et fondée par Lucien Hirschi. Depuis juin 2005, elle met un service d'impression 3D de qualité à la portée de sa clientèle active dans des secteurs aussi diversifiés que l'horlogerie, le médical, l'architecture, le design et bien évidemment la mécanique. Grâce à ses équipements modernes et à la pointe de la technologie, elle est à même de fournir des prototypes résistants, avec un état de surface exceptionnel, dans des délais imbattables et à des prix abordables. A partir d'un modèle informatique on obtient, en quelques jours, des prototypes dans des résines dures et/ou souples, transparentes, proches de l'ABS, etc. Du coup, les idées prennent forme ! Ses services s'étendent à l'ensemble des domaines liés au prototypage rapide : modélisation informatique, fabrication et valorisation des prototypes par des finitions soignées (peintures, polissages, etc.) et également vente de machines d'impression 3D. En effet, en partenariat avec la maison allemande RTC GmbH, zedax SA représente la marque de machine Stratasys sur le territoire suisse.

MSM : Quels services de sous-traitance ou/et de vente de machine ou consommables proposez-vous sur le marché suisse ?

Lucien Hirschi : Nous proposons les prestations suivantes:

  • la conception et la modélisation informatique
  • la fabrication (impression 3D) et la valorisation de prototypes plastiques par des finitions soignées (peintures, polissages, etc.),
  • la duplication sous vide,
  • le thermoformage,
  • la vente des machines d’impression 3D Stratasys (technologies FDM et Polyjet) puisque nous sommes l’antenne romande de la société Alphacam qui est leur représentant officiel en Suisse.

MSM : Quels sont les défis et les chances de ce secteur en pleine mutation ?

Lucien Hirschi : Les technologies de l’impression 3D s’améliorent très rapidement, notamment en termes de précision, vitesse et choix des matériaux. A titre d’exemples, on imprime déjà des pièces métalliques et, dans le domaine du médical, des tissus humains !

On a également trouvé des solutions pour imprimer des petites séries à prix compétitifs. De ce fait, une partie de la production devrait revenir chez nous (plutôt que d’être fabriquées dans des pays où les salaires sont très bas).

Comme nous sommes convaincus que la 3D sera de plus en plus répandue dans le processus de développement de nouveaux produits, il s’agira pour nous de rester au top de ce qui se fait afin de faire face à une concurrence de plus en plus grande.

MSM : Citez les atouts essentiels de Zedax que vous proposez par rapport aux services concurrents ?

Lucien Hirschi : Nous proposons une fabrication de modèles d’une grande précision ayant des couches minimales de 16 µm, ainsi les surfaces finies sont absolument lisses.

Nos clients peuvent choisir parmi un vaste choix de matériaux (rigides, souples, transparents, en couleur, bi-matière, etc.)

Et en complément nous assurons une grande vitesse d’exécution. grâce à des têtes d’impression de 65 mm et donc la possibilité de fabriquer des modèles différents en une seule production et aucun traitement de pièces après impression.

De plus Zedax propose aussi des finitions adaptées selon la pièce à produire. MSM

Ajouter un commentaire

copyright

Ce texte est protégé par les droits d'auteur. Si vous désirez l'utiliser pour des besoins personnels veuillez consulter les conditions suivantes sur www.mycontentfactory.de (ID: 44590686 / Plasturgie)