Fronius combine en un seul et même process deux modes opératoires de soudage à l'arc

Le CMT Twin pour un process de soudage rapide avec un apport d'énergie optimal !

| Rédacteur: Jérémy Gonthier

Le système CMT Twin composé de deux sources CMT, dévidoirs, torches, qui se rejoignent dans un seul col de cygne.
Galerie: 3 photos
Le système CMT Twin composé de deux sources CMT, dévidoirs, torches, qui se rejoignent dans un seul col de cygne. (Source : Fronius International GmbH)

Fronius International GmbH, spécialiste en techniques de soudage, a officiellement présenté son nouveau procédé de soudage tandem lors du salon EuroBLECH. Cette nouvelle solution bi-fil permet de combiner dans un seul et même équipement deux process ; Le Cold Metal Transfer (CMT) et un courant de soudage MIG/MAG pulsé ou lisse.

Soudage – Dans cette configuration, le CMT Twin est équipé de deux sources de courant numériques travaillant de manière totalement indépendante. Il est ainsi possible d'adapter individuellement les process de soudage aux exigences de l'application et de choisir librement les vitesses d'avance du fil (jusqu’à 22m/min). Grâce à cette grande plage de vitesse de fil et à la flexibilité dans le choix des modes de transfert, l'utilisateur peut désormais piloter l'apport de chaleur et le taux de dépôt avec une grande précision pour obtenir une vitesse et une qualité de soudage optimales, dans quasiment toutes les positions de soudage et sur différentes nuances de matériaux (acier, alu, inox, mais aussi duplex, inconels, titane...)

Le CMT Twin constitue ainsi le complément idéal au procédé de soudage haute performance à deux fils TimeTwin et complète ainsi la gamme de produits Fronius vers le segment supérieur. Le TimeTwin, quant à lui, utilise deux arcs électriques (« Lead » et « Trail »), pulsés ou lisses, synchronisés avec un décalage des phases de 180°. Le TimeTwin est en conséquence le bon choix lorsque le taux de dépôt et les vitesses de soudage doivent être augmentés. Cependant, avec les soudures pour lesquelles une section de soudure importante est nécessaire, un apport de chaleur trop élevé peut engendrer des difficultés, comme l’exemple de la soudure d'angle : si le bain de fusion est trop liquide et volumineux, la soudure s'effondre. Dans ce cas, un process de soudage avec un apport de chaleur moindre démontre clairement son avantage. Le CMT Twin se démarque également par sa résistance aux phénomènes de perturbations magnétiques.

C'est dans ces configurations qu'intervient le CMT Twin. L'utilisation du process CMT, avec un retract mécanique du fil (mouvement de va-et-vient) permet un contrôle précis du détachement de la goutte de métal ; l’apport de chaleur est moindre comparé à un régime court-circuit conventionnel. Les projections sont quasi nulles et le process bien plus stable, ce qui permet d’augmenter les vitesses de soudage. Celle-ci peut alors atteindre 4m/min sur une configuration en soudure d'angle pour l'assemblage à clin de deux tôles d'acier de 2mm. Le CMT permet également de s’affranchir des variations de stick-out et donc d’intensité, car le process régule sur une base CC/CV ; il adaptera donc sa vitesse de fil pour compenser les variations de stick-out.

Fronius met à disposition de ses clients un catalogue de lois de synergies dédiées pour les différentes combinaisons de process et les divers domaines d'utilisation. Le CMT Twin se caractérise donc par une grande facilité d'utilisation car il rassemble en un seul système les avantages du TimeTwin et du CMT.

Il est ainsi prédestiné à une mise en œuvre dans l'industrie automobile et la sous-traitance, dans la construction navale et de machines-outils ainsi que dans tous les domaines où la recherche de productivité et de rentabilité est une priorité.

Ajouter un commentaire

copyright

Ce texte est protégé par les droits d'auteur. Si vous désirez l'utiliser pour des besoins personnels veuillez consulter les conditions suivantes sur www.mycontentfactory.de (ID: 44805322 / Production)