Interview de Florian Németi, directeur de la CNCI après son voyage d'étude en Chine

Digitaliser les procédés de fabrication pour vaincre

| Auteur / Rédacteur: Propos recueillis par Jean-René Gonthier / Jean-René Gonthier

Vue aérienne de Shanghai, destination du voyage d'étude, «IoT Fact Finding».
Galerie: 5 photos
Vue aérienne de Shanghai, destination du voyage d'étude, «IoT Fact Finding». (Source : Li Yang sur Unsplash)

L'une des clés de la réussite est sans nul doute la virtualisation par la digitalisation des données de fabrication pour doper nos productions, impliquant une réduction des coûts de fonctionnement et rendre nos entreprises agiles et concurrentielles.

Entretien avec Florian Németi, directeur de la CNCI, Chambre neuchâteloise du commerce et de l'industrie, suite à un récent voyage d'étude en Chine avec une délégation de personnalités suisse du monde de l'économie.

Un voyage unique, une mission exceptionnelle vers la Chine, pour découvrir les IoT.
Un voyage unique, une mission exceptionnelle vers la Chine, pour découvrir les IoT. (Image: Manufacture 4.0)

MSM : Qui a organisé ce voyage d’étude IOT à Shanghai ?

Florian Németi : Placé sous l’égide de la Chambre neuchâteloise du commerce et de l’industrie (CNCI), il a été organisé par Xavier Comtesse et des partenaires suisses actifs à Shanghaï, dans le cadre du programme d’impulsion « Agenda 4.0 » de la CNCI, lié à la transformation digitale et destiné aux entreprises.

MSM : Quelles étaient vos attentes avant de partir pour ce voyage vers la Chine de demain ?

Florian Németi : Nous souhaitions surtout découvrir des applications concrètes de l’IOT, mais aussi des entreprises actives dans ce domaine en pleine émergence. Le caractère de cette délégation était exploratoire, l’idée consistant d’abord à en savoir plus sur le développement de l’IOT au sein de l’économie et, si possible, à nouer des contacts utiles avec des spécialistes liés à ce domaine. Ces attentes ont été en grande partie satisfaites, même si le nombre d’applications concrètes de l’IOT aurait pu être plus important. Cela dit, même en phase conceptuelle, ces applications restent stimulantes pour quiconque se pose des questions sur l’avenir de son modèle d’affaires et de ses produits ou services !

Florian Németi, directeur de la Chambre neuchâteloise du commerce et de l'industrie.
Florian Németi, directeur de la Chambre neuchâteloise du commerce et de l'industrie. (Source : CNCI)

Contenu de l'article:

Ajouter un commentaire

copyright

Ce texte est protégé par les droits d'auteur. Si vous désirez l'utiliser pour des besoins personnels veuillez consulter les conditions suivantes sur www.mycontentfactory.de (ID: 44764187 / Tendances)